michael_jackson_desktop_884x1024_hd-wallpaper-464526

E.T. the Extra-Terrestrial est un livre audio et un album du film E.T. l'extra-terrestre, réalisé par Steven Spielberg. Raconté par Michael Jackson, l'album a été produit par le compositeur Quincy Jones et distribué par MCA Records. La production du livre audio a également vu la collaboration de Rod Temperton, Freddy DeMann ou encore Bruce Swedien ; tandis que la musique a été composée par John Williams.

C’est à l’automne 1982 que Michael accepte d’enregistrer une version studio de l’histoire d’E.T. l’extraterrestre, sur proposition de Steven Spielberg et ce malgré les contraintes liées à la sortie de son nouvel album Thriller. Pour ce projet, Michael enregistre également une chanson composée par Rod Temperton, Alan et Marilyn Bergman, Someone In The Dark. Celle-ci apparaîtra sur le 33 tours avec l’histoire du film racontée par MJ (en 2 versions)

Le coffret couleur bleu contenant le 33 tours, un poster 56x56 cm, une carte de membre du fan club E.T. et un livret couleur de 24 pages avec l’histoire et les paroles de la chanson, sort donc le 9 novembre 1982. Or selon le contrat signé par MCA et CBS (la maison de disques de Michael), il était stipulé que MCA Records s’engageait à laisser CBS sortir Thriller en priorité et à ne pas publier Someone In The Dark. MCA ne respecte pas le contrat et sort le coffret. CBS ne l’entend pas ainsi et suite à une décision de justice il est rapidement retiré de la vente. Seuls quelques  milliers d’exemplaires seront écoulés et ce coffret est de ce fait devenu un objet très recherché chez les fans.

Au cours de sa sortie écourtée, ce livre audio a cependant atteint la 82e place sur le hit-parade britannique des albums. Il a été bien accueilli par la critique et Michael Jackson a remporté un Grammy Award pour le « meilleur enregistrement pour enfants », en 1984.

Le coffret complet comprend un 33T vinyle, un poster (56x56 cm), une carte de membre du fan-club E.T., et un livret couleurs de 24 pages (une version cassette audio sort également, le vinyle étant donc remplacé par une cassette) 

Voir le livret intégral ici

140405966862

e_t_fa10

Narration, vocals by: Michael Jackson
Produced by: Quincy Jones for Quincy Jones Production

Original Music E.T. composed and conducted by: John Williams
Narrative written by: William Kotzwinkle, Steven Spielberg, Quincy Jones and Peggy Lipton Jones
Song Title: "Someone In The Dark"
Lyrics by: Alan and Marilyn Bergman
Music by: Rod Temperton
Arranged and Condcted by: Jeremy Lubbock
Album Concept: Kathy "Leen" Carey
Executive Producers: Steven Spielberg and Katherine Kennedy
Assistant to the Executive Producers: Kate Barker
Production Coordinators: Freddy DeMann and Ron Weisner
Editor: Bruce Cannon
Production Assistants: am Crocetti, Madeline Randolph, Corinne Alicia and Bonnie Sachs
Supervising Sound Editor: Charles L Campbell
Sound Effects Editors: David A. Pettijohn, Louis L Edemann, Richard C Franklin Jr, Samuel C Crutcher
Re-recording Mixers: Buzz Knudson, Robert Glass, Don Digirolamo
Storybook Album Engineer: Bruce Swedien
Assistant Engineer: Matt Forgerµ
Project Co-ordinator: Nancy Cushing-Jones
Designer: ichael Brock
Photographers: Bruce McBroom, Terry Chostner
Photographer for poster of Michael Jackson and E.T.: Dick Zimmerman
Cover Illustration of Booklet: Drew Struzand
Art Direction: George Osaki
Michael Jackson appears courtesy of Epic Records
Quincy Jones appears courtesy of Qwest Records

 

Matt Forger, ingénieur du son, a travaillé aux côtés de Quincy Jones, Bruce Swedien et Michael Jackson durant cet enregistrement. Richard Lecocq a pu l’interviewer pour évoquer ce projet.

The E.T. Storybook : je pense que c’est l’un des projets les plus fascinants de la carrière de Michael Jackson : comment avez vous réussi à adapter ce film de deux heures en un album d’une trentaine de minutes ?


Matt Forger : Lorsque nous avons commencé à travailler sur ce projet, nous avions sous estimé le défi technique et créatif qu’il représentait. L’idée semblait simple sur le papier, mais sa réalisation nous a poussés à développer une nouvelle approche de tout notre processus créatif, afin que tous les talents réunis y trouvent leur compte. Voir Quincy, Steven Spielberg et Michael travailler si dur sur ce projet pour le rendre le plus crédible possible voulait dire que nous devions être prêts à changer de direction à tout moment. Un grand travail de pré-production était déjà en place lorsque nous avons commencé l’enregistrement de l’album et j’expérimentais de nouvelles techniques afin de faciliter la tâche aux producteurs. Cela ressemblait à un éléphant qui entrait dans un magasin de porcelaine. Pas à cause des personnalités impliquées dans cette aventure,  car tout le monde travaillait dans le même sens, mais à cause du défi de faire de l’histoire la vraie star du disque.

Pensez-vous que la préparation du Storybook ne vous a pas permis de rester totalement concentrés sur Thriller ?


Matt Forger : D’une certaine façon, oui, cela nous a pas mal détourné des sessions de Thriller. Mais cela nous a également fait comprendre que nous étions embarqués dans un projet historique, même si ce n’était qu’un maigre aperçu de ce qui allait suivre.

Je pense que E.T. et la chanson Thriller ont en commun cette approche « visuelle » de la musique. Vous avez collaboré avec Michael Jackson pour la préparation de ses tournées, de ses prestations scéniques (Kreeton Overture du Victory Tour, certains montages audio et autres concepts pour plusieurs prestations comme le Superbowl 93) et de ses films (Captain Eo) : Comment travaillez-vous cette approche visuelle? Quel sont les éléments que vous utilisez pour apporter ces « images » dans la musique ?


Matt Forger : Quand vous travaillez sur une chanson qui est si forte visuellement, cela amplifie toute la dimension narrative du morceau. Cela doit avoir du sens sous différents angles. Du coup, vous devez travailler sur plusieurs axes. Comment la chanson est racontée aussi bien visuellement qu’uniquement via les paroles. En travaillant avec Spielberg, cela a permis d’avoir un aperçu de l’importance de cette façon de raconter l’histoire sous plusieurs angles. L’histoire, véhiculée par la narration, la musique, en tant que bande sonore, et la nature de l’image qui s’en dégage, comme le reflet du film et des nombreuses émotions qu’il contient. Vous finissez par ressentir toute l’excitation que contient l’histoire.

 (….)

Auriez-vous une histoire à nous raconter concernant les sessions d’enregistrement du E.T. Storybook ?

Oui, nous étions tous devenus fans des Reeses Pieces, la friandise utilisée par Eliott pour attirer E.T. En fait, Bruce Swedien les alignait sur la console. La chaleur des machines les réchauffait un peu et ça leur donnait encore plus de goût

 

Retrouver l’interview complète dans KING de Richard Lecocq (voir ici)

 

Paroles de Someone In The Dark

All alone wishing on stars, 
waiting for you to find me. 
One sweet night I would see 
a stranger who'd be my friend. 

When someone in the dark reaches out to you 
and touches off a spark that comes shining though, 
It tells you never be afraid. 
Then somewhere in your heart, you can feel the glow, 
a light to keep you warm when the night winds blow. 
Like it was written in the stars I knew - 
My friend, my someone in the dark was you. 

Promise me we'll always be 
walking the world together. 
Hand in hand where dreams never end, 
My star-secret friend and me. 

When someone in the dark reaches out to you 
and touches off a spark that comes shining though, 
It tells you never be afraid. 
Then somewhere in your heart you can feel the glow, 
A light to keep you warm when the night winds blow.
Look for the rainbow in the sky ! 
I believe you and I 
Could never really say goodbye- 

Wherever you may be, 
I'll look up and see 
Someone in the dark for me ! 
Wherever you may be, 
I'll look up and see 
Someone in the dark for me ! 

(VERSION FINALE) 

Though you're gone star-far away, 
Each time I see I see a rainbow 
I'll remember being with you 
Smiles coming through my tears. 

When someone in the dark reaches out to you 
and touches off a spark that comes shining though, 
It tells you never be afraid. 
Then somewhere in your heart you can feel the glow, 
A light to keep you warm when the night winds blow. 
Look for the rainbow in the sky ! 
I believe you and I 
Could never really say goodbye- 
Wherever you may be, 
I'll look up and see 
Someone in the dark for me ! 
Wherever you may be, 
I'll look up and see 
Someone in the dark for me !

gallery_8_2364_55896
gallery_8_669_80983

Durant les sessions de travail