planet earth0003

planet earth0004

Mère Terre

Je marchais le long de la plage un jour d’hiver. En regardant en bas, j’ai vu une vague pousser une plume sur le sable. C’était une plume de mouette tachée de pétrole. Je la ramassai et sentis le fin film sombre sous mes doigts. Je me demandai si l’oiseau avait survécu. Est-ce que tout allait bien là-bas ? Je savais que ce n’était pas le cas.


Je me sentais triste de penser comment nous traitions notre demeure avec négligence. La Terre que nous partageons n’est pas simplement un rocher ballotté à travers l’espace mais un être vivant, nourrissant. Elle prend soin de nous ; elle mérite notre attention en retour. Nous traitons notre Mère la Terre de la même façon qu’on traite un appartement en location. On salit et on s’en va.


Mais il n’y a plus d’endroit où se rendre maintenant. Nous avons transporté nos ordures, nos guerres et notre racisme dans chaque recoin du monde. Nous devons commencer à le nettoyer, et cela signifie nettoyer d’abord notre cœur et notre esprit, parce qu’ils nous ont conduit à empoisonner notre chère planète. Plus tôt nous changerons, plus il sera facile de ressentir notre amour pour notre Mère la Terre ainsi que l’amour qu’elle nous donne si gracieusement en retour.