plinnie Thompson

Michael Jackson était un client régulier d'un salon de coiffure d'Orlando (Floride) . Le propriétaire le faisait entrer tard dans  la nuit, quand il  venait  à Orlando pour visiter Disneyworld. Plinnie se rappelle: «Quand Mike venait les premières fois, il était calme. Il n'avait pas grand chose à dire", a déclaré Plinnie Thompson. Le Roi de la Pop voulait garder sa vie privée et Rudy & Plinnie 's Beauty Center, sur South Orange Blossom Trail s'assurait que c'était le cas.

Plinnie Thompson michael jackson (1)

«C'est Rudy. C'est Michael. C'est mon fils. C'est moi," dit  Plinnie en montrant les photos. Plinnie connaissait Michael Jackson mieux que la plupart  des gens en Floride centrale. Pendant environ cinq ans, dans les années 80, il coiffait  les cheveux de la star légendaire  à chaque fois qu'il venait en ville.

«C'est la chaise de Michael Jackson", déclare Plinnie, en désignant l'un des sièges du salon. Quand Michael entrait , il était traité comme tout le monde et a payait  le même prix que tout le monde. Il s'asseyait  dans le fauteuil pour se faire laver les cheveux et payait 65 dollars pour une "Jheri curl" 

11850647_516429815186198_8293032167843257197_o

La mort de Michael Jackson a ébranlé Plinnie. "J'ai été dévasté», a-t-il dit. «D'abord, je n'arrivais vraiment pas à y croire." Quand Plinnie s'est présenté au travail vendredi tout ce qu'il a pu  faire était de se remémorer les bons moments qu'il a eu avec son vieil ami. "J'avais l'habitude de lui poser des questions sur les tabloïds et il me disait qu'il ne savait rien sur la plupart de ces trucs jusqu'à ce qu'il les lisent," a déclaré Plinnie.

Plinnie dit que Michael se faufilait dans sa boutique après les heures d'ouverture et qu' il a toujours traité le roi de la pop comme un autre client. "Ici, il n'a vait pas ce genre de problème (avec les tabloïd). Il avait toute l'intimité qu'il souhaitait," précise Plinnie  car le salon n'a jamais révélé cette  relation.

WellsBuiltMuseum

En retour, Michael a acheté pour le salon l'un des premiers  magnétoscope-téléviseur. Il leur a aussi donné une affiche dédicacée. "C'est une personne merveilleuse et il va manquer. C'est une honte. Il va vraiment me manquer», a déclaré Plinnie

Sur la photo ci-dessous, Michael et le fils de Plinnie (merci jackson.rare, Instagram)

ORLANDO AIR SALON

Source: wftv.com