87468616

Après 5 mois d’un procès douloureux et 10 jours de délibération, le lundi 13 juin 2005, le jury rend enfin son verdict dans le procès qui oppose Michael Jackson à la famille Arvizo qui l’accuse d’attouchements sexuels sur mineurs.

Michael est innocenté de tous les chefs d’accusation qui pèsent contre lui. Le verdict est accueilli par une explosion de joie des fans de Michael Jackson, rassemblés en masse devant la salle d'audience.

chrono_25

Les douze jurés, huit femmes et quatre hommes, délibéraient pour parvenir à un verdict depuis le vendredi 3 juin. L'unanimité des votes était nécessaire pour un acquittement ou une condamnation, sur chacun des dix chefs d'inculpation. Des centaines de journalistes et de fans assiégeaient donc depuis une dizaine de jours le petit tribunal de Santa Maria (Californie)  attendant l'issue du procès avec une impatience et une nervosité croissantes.

C'est une victoire judiciaire totale pour Michael. Non coupable d'attouchements sexuels sur mineur. Non coupable de tentative de séquestration et d'avoir servi de l'alcool à un mineur pour abuser de lui. Non coupable d'abus sexuel sur mineur et de tentative d'abus sexuel.

L'annonce de la décision du jury à chacun des dix chefs d'inculpation était scandée, à l'extérieur du tribunal, par la foule des fans du chanteur. Avant l'explosion de joie à l'annonce de l'acquittement complet

NOT GUILTY ON ALL COUNTS

Le jury a souligné le manque total de preuves, les témoignages accusateurs qui se contredisent et la nature manipulatrice de la mère. Une enquête a démontré que cette dernière était une habituée des plaintes calomnieuses, et que celle-ci avait ouvert plusieurs comptes en banque pour récolter de l'argent et escroquer les services sociaux

Ce jour là, donc, le calvaire se termine enfin. Pour Michael bien sûr mais aussi pour tous ses fans,  qui ont toujours cru en lui et pour qui c’est un immense soulagement

Mais Michael, lui,  est mal en point. Il a perdu énormément de poids, et est très faible. Ce procès l'a usé et brisé, et il ne s'en remettra jamais.

Le 13 juin 2005, la vérité a enfin triomphé.

Qu’on ne l’oublie jamais

51779-people-jackson

Je préfèrerais  m'ouvrir les veines plutôt que de faire du mal à un enfant " 

Chronique du procès

http://mjuniverse.free.fr/proces2_chronologie.html

061305verdict

3096035557_1_7_E3u4F5eO