Il s'agit d'une oeuvre de Kehind Wiley, un peintre afro-américain, né en 1977, travaillant à New York et commandée par Michael en 2008 à l'artiste après qu'il ait vu son travail au  Brooklyn Museum of Art

220px-Kehinde_Wiley_Blanton

C'est le dernier tableau de Michael, peint, à sa demande en 2009, mais qu'il n'a malheureusement jamais pu voir.

Deitch_detail

Le tableau est baptisé "Portrait équestre de Philippe II" car il s'inspire du portrait du même nom, peint en l'honneur du roi d'Espagne par Pierre Paul Rubens (1577-1640).

peter-rubens-equestrian-portrait-of-king-philip-felipe-ii-of-spain-1527-1598

On y voit un Michael Jackson, cheveux et cape au vent, bardé d'une armure en or et argent, dont la monture d'un blanc virginal se cabre légèrement. La tête du roi de la pop est surmontée d'une couronne de lauriers, tenue par un chérubin.

p1050891

p1050892

p1050894

p1050896

 

Kehinde Wiley a fait part, à la publication officielle d'Art Basel, de son incrédulité  lorsqu' il a été contacté par l'entourage de Michael Jackson, qui lui a expliqué que la star souhaitait lui commander une toile. "J'ai d'abord cru à une blague", a-t-il dit. Mais après un appel de Michael Jackson, et une conversation de 25 minutes, Wiley et Jackson sont tombés d’accord sur la réalisation d’un tableau représentant Michael à la manière des peintures anciennes. Il fut décidé que Wiley lui enverrait des ouvrages historiques dans lesquels la star était censée puiser l'inspiration et choisir une peinture qui servirait de modèle au peintre. 

Le peintre décrit Michael Jackson comme ayant de “solides connaissances sur la peinture et ses processus“.

Mais le projet a subi un coup d’arrêt quand l’assistant de MJ a changé de numéro de téléphone au moment où Michael est parti s’installer à Las Vegas. Devant l’impossibilité d’établir le contact, Kehinde Wiley a arrêté de travailler sur cette commande.

Malheureusment, Michael est mort avant de pouvoir faire part de son choix à Kehinde Wiley qui s'est donc appuyé sur les conseils de l'entourage de Michael Jackson.

Le portrait est une compilation de six tableaux, dont les œuvres de David et Rubens. Quand on lui demande pourquoi il s'est senti obligé de terminer le travail, Wiley déclare: «Malheureusement, je n'ai pas eu tous les éléments que j'ésperais, mais je pense que Michael aurait été fier du résultat. Michael était une personne extrêmement talentueuse avec une équipe qui pouvait réaliser ses idées autant que ses performances, et je pense que son idée de collaborer avec moi, c'était quelque chose qu'il voulait vraiment faire ... C'était pour moi comme un devoir envers lui de le faire ».

 

Le tableau mesure 3,51 m sur 3,10 m et a été vendu lors de la clôture d'Art Basel , la manifestation d'art contemporain de Miami (Floride) pour 175.000 dollars  à un collectionneur allemand, en décembre 2009

p1050903