Le 11 novembre 1972, Les J5 sont en concert à l'Empire de Liverpool. Ce jour là le groupe bat le record détenu par les Beatles, le groupe originaire de la ville, celui du public le plus nombreux pour un concert.

De nombreuses jeunes filles,  bravant le froid, attendent les frères (Randy fait partie de la tournée) devant leur hôtel St George du centre ville. Certaines ont même tenté de pénétrer dans l'hôtel.

Le personnel de l'hôtel, la police et la sécurité de l'hôtel a réussi à les tenir à l'écart, mais plus d'une centaine ont réussi à monter sur le toit au-dessus du marché de St John hurlant le nom de leurs idoles, chantant non stop tout au long de la journée.
D'autres jeunes filles, dont certaines avec leur mère, attendaient t à la porte de la scène et  la police a du escorter le groupe. La polica a continué d'assurer la sécurité à l'intérieur, jusqu'à la fin des concert, dont l'auditoire était essentiellement composé de jeunes filles  âgées entre 12 et 14 ans.

liverpool fans 1972


La circulation à l'extérieur du théâtre a été arrêtée par des centaines de fans qui n'avaient pas pu obtenir un billet, mais qui était venu  juste pour aperçevoir leurs idoles. Le dernier mot cette longue journée à Liverpool est venu de Michael Jackson, le  chanteur du groupe: «C'était tout simplement génial, les fans étaient vraiment merveilleux, j'espère que nous reviendrons bientôt"

Deux jeunes filles de Liverpool,  Maureen Duffy et Christine Cole, ont eu la chance d' aller en coulisses pour rencontrer le groupe, après leur avoir envoyé une lettre avec "20 000 s'il vous plaît et 2 400 bisous" . «Nous leur avons écrit notre souhait de les rencontrer, nous les aimons», a déclaré Maureen.

liverpool 1972

Source: http://www.beatlesliverpoolandmore.com/the-jackson-five-in-liverpool-1972.html

En coulisses de ce concert, Michael, âgé de 14 ans rencontrent  également des personnes du Black-E cultural centre.

Steven Smith est l’une des rares personnes de cette association à avoir pu interviewer Michael. Il confie :”Cette interview reste un bon souvenir pour moi. Le premier album que ma mère m’a acheté, c’était “ABC” des Jackson 5, et j’avais été conquis.
A l’époque, j’essayais d’apprendre tout leurs pas de danse et de chanter comme eux. Par conséquent, pouvoir les interviewer , c’était un rêve devenu réalité.
L'association nous a permis d’avoir la possibilité d’interviewer des stars comme Michael Jackson. Nous étions plutôt jeunes et sans expérience mais nous avions eu des ateliers pour apprendre à mener une interview et à utiliser le matériel vidéo.

C’était une bonne interview. Michael était très détendu, il ne semblait pas inquiet et il avait l’innocence d’un enfant. Il était juste comme un enfant noir qui parlait à d’autres enfants noirs.

Je lui ai demandé ce qu’il pouvait faire maintenant qu’il ne pouvait pas faire avant et s’il avait déjà été interviewé par des personnes plus jeunes que lui.
Parfois, à cause de notre accent de Liverpool, il ne comprenait pas tout ce que nous disions. Une autre membre de l'association, Pauline Williams, lui posait alors les questions.

Pauline Williams lui a demandé s’il pensait qu’il allait devenir une superstar et combien de temps il pensait que cela durerait et il a répondu « pour toujours ».
La mère de Pauline avait fait un coussin en forme de coeur, qu’elle lui a donné. Il a aimé.

interiview liverpool 11 nov 1972

Cette interview  inédite de Michael  Jackson réalisée en 1972 a été diffusée lors de l’exposition AFRO B.I.A (Black Is Ace), dans le cadre du “Black History Month“ en octobre 2009. Steven Smith ne l'avait jamais revue depuis.

Source: http://www.liverpoolecho.co.uk/MJLegend