La famille Jackson ne reste que quelques mois dans la maison de Queens Road. Le voisinage se plaint du bruit qu’ils font pendant leurs répétitions.

En mai 1970, Berry Gordy, le patron de la Motown installe donc la famille dans une maison plus spacieuse que la précédente, sur Bowmont Drive, au dessus de Trousdale Estate. Liberace et David Jones de The Moonkees faisaient partie des nouveaux voisins des Jacksons.

Berry Gordy explique à un journaliste de Rolling Stone : « Ils ont été renvoyés de plusieurs maisons. Voyez-vous, ils faisaient beaucoup trop de bruit. Ils avaient leur groupe, on les installait quelque part, le propriétaire les virait. On louait une autre maison, ils faisaient trop de bruit, le propriétaire les virait de nouveau »

1970s

Jermaine se souvient également : Nous n’avons pas dit aux voisins que nous faisions de l’élevage  d’animaux (dans la maison du 1601 Queens Road) ; nous ne voulions alarmer personne, et ils se plaignaient déjà du bruit que nous faisions pendant les répétitions. Il y a eu tellement de plaintes que Motown a dû louer une autre maison, au nord de Beverly Hills, à Bowmont Drive. C’était une villa de douze pièces sur un seul niveau, contruite sur pilotis. Il fallait arriver en voiture en dessous pour pouvoir entrer. Je l’aimais beaucoup, car James Cagney était notre plus proche voisin. Dans mon esprit, cela signifiait que nous étions vraiment arrivés à Hollywood » (You Are Not Alone, Le vrai Michael dans les yeux de son frère)

gallery_4722_2422_32478

Pour Katherine, cette nouvelle maison est l’espoir d’être un peu moins dérangée par les fans. Il n’en sera rien.

« Lorsque Motown loua une autre maison pour nous, à Bowmont Drive, à Beverly Hills, qui était un endroit beaucoup moins accessible, je me suis dit que j’allais voir beaucoup moins de fans. Mais j’avais tort. Ils venaient en auto-stop depuis Sunset Boulevard et ils campaient carrément devant la porte » (Jackson & Jackson, Histoire d’un rêve)

93418082_o

    gallery_4_2422_63442