Mardi 15 avril, nous quittons Chicago sous quelques centimètres de neige et reprenons l’avion pour Las Vegas, deuxième étape de ce voyage, où nous attend notamment le spectacle du Cirque du Soleil en hommage à Michael, MJ One. Fini l’hiver, vive le soleil et la chaleur !

Vers 14h30, heure locale, nous atterrissons sur l’aéroport international de Las Vegas…et quelle est la première chose que nous apercevons : le Mandalay Bay et l’annonce de MJ One…. On est tout de suite dans le bain !!

20140415_164315

Le temps de récupérer la voiture, de gagner notre hôtel et de poser nos valises, nous voilà déjà sur le Strip. Nous logeons à l’Excalibur Hôtel, situé entre le MGM Grand et le Luxor, et tout près également du Mandalay Bay.

Le MGM Grand justement, un gigantesque complexe au 3799 S Las Vegas Boulevard, qui dès 1974, voit le Jackson 5 se produire en famille, pour une série de plusieurs shows.

SAM_0312

SAM_0316

La salle du MGM Grand Garden Arena (que nous n’avons pas trouvée lol…mais pas beaucoup cherchée non plus !) accueille également en 1994 les Jackson Family Honors, une soirée où toute la famille Jackson participe.

SAM_0321   SAM_0320

La fin d’après midi est consacrée à un peu de tourisme et de shopping sur le strip. En soirée, nous décidons de repérer les lieux pour le lendemain soir. Nous nous rendons donc au Mandalay Bay pour voir où se situe la salle pour le spectacle MJOne, avec bien sûr déjà en tête l’idée de passer par la boutique !!

SAM_0371

SAM_0368

SAM_0325   SAM_0370

Parmi les nombreuses machines à sous, dont celles à l’effigie de Michael (auxquelles nous jouerons pour gagner chacune respectivement 0,10 et 0,60 cents !!!), nous trouvons enfin cette fameuse boutique et la salle qui est juste à côté. Difficile de  passer à côté d’ailleurs puisque des photos géantes de Michael nous accueillent peu avant l’entrée.

SAM_0392

SAM_0421

SAM_0567

L’endroit est désert donc nous faisons des photos de tout ce que nous voyons. De nombreux objets ayant appartenus à Michael et/ou signés de lui sont exposés et c’est l’occasion de les admirer tranquillement. Ils sont sous verre, pour être préservés car certains ont une très grande valeur : les mocassins et chaussettes à paillettes Swarowski, la veste que Michael a porté pour les American Music Awards de 1984, un chapeau Smooth Criminal porté et signé par MJ notamment.

SAM_0376

SAM_0381

SAM_0385

SAM_0387

DSC08348

Et je m’attarde…. J’adore voir ces objets de collection qui ont eu une vie et renferment certainement de nombreux souvenirs…si certains pouvaient parler !!

SAM_0398   SAM_0403

SAM_0424    SAM_0430

SAM_0425    SAM_0428

DSC02161    SAM_0431    

SAM_0436    SAM_0439

Je fais le tour de chacun d’eux avant de me diriger vers les produits en vente !! Je sais que mon porte monnaie ne va pas aimer le passage en caisse !!!

SAM_0384

SAM_0444mjleg

DSC02166   DSC02170

DSC02178    DSC02180

Après maintes hésitations, car il faut bien choisir (et les prix assez chers, il faut bien l’avouer, nous obligent à le faire !) je ressors de la boutique, au bout d’une bonne heure,  avec le programme du spectacle que nous verrons le lendemain, un Tshirt MJ One, une carte postale, un porte clé et un carnet Dangerous, le tout pour 90 dollars.

SAM_0880

La sortie du spectacle a également précipité notre départ de la boutique. Une foule impressionnante s’est retrouvée à envahir les rayons qui quelques minutes auparavant étaient si tranquilles. Chacun voulant un souvenir. La jeune fille à la caisse me dit que c’est tous les soirs ainsi. En tout cas, les réactions de ceux qui sortent semblent très positives. J’ai de plus en plus hâte de voir ce fameux show.

Il est environ 21h30 quand nous rentrons à l’hôtel, avec une mauvaise surprise. Dans notre précipitation à l’arrivée à Las Vegas, j’ai laissé les phares de la voiture allumés…et bien sur quand je m’en aperçois près de 4h après, il n’y a plus de batterie…… Il a donc fallu appeler le dépanneur !!!

Après cette mésaventure et une bonne nuit de repos, nous voici dès le lendemain, mercredi 16 avril, reparties pour visiter la ville et partir sur les pas de Michael.

Première adresse (avec un GPS un peu défaillant mais que nous finiront par mater lol), le 2785 S Monte Cristo Way, une des premières maisons de Michael à Las Vegas. Il y a vécu quelques mois, fin 2006, début 2007. Nous trouvons sur place un quartier éloigné du tumulte du Strip, calme et résidentiel et surtout désert de si bon matin. La maison est située à l’angle de deux rues, mais visible de la voie publique. Pas sûre que Michael y ait été très tranquille.

20140416_091123

SAM_0449

SAM_0450

SAM_0453   SAM_0458

Nous roulons ensuite vers la dernière maison occupée par Michael à Las Vegas, de 2006 à 2009, avant son retour sur Los Angeles. La maison, que j’avais déjà vue lors de mon précédent voyage en 2012, située au 2710 Palomino Lane, est désormais une propriété surnommée la Thriller Villa, qui organise des réceptions et cocktails somptueux pour  des hommes d’affaires et des diplomates ou des évènements privés. Comme pour la maison précédente, il n’y a pas âme qui vive !

20140416_094054

SAM_0462

SAM_0467    SAM_0470

Nous rentrons ensuite dans le GPS l’adresse du Hard Rock Café, au 4475 Paradise Road. Las Vegas possède deux établissements de cette enseigne, l’un sur le strip et celui-ci, juxtaposé au Hard Rock Hotel, qui possède quelques objets ayant appartenus à Michael.

L’étoile Michael Jackson nous accueille dès l’entrée. A l’intérieur nous trouvons tout de suite le cadre contenant les chaussures dédicacées que Michael portait pour le tournage de Bad mais nulle trace du fameux gant dont on avait entendu parler.

SAM_0474    SAM_0473

SAM_0489    SAM_0490

SAM_0491

Nous nous dirigeons vers le hall de l’hôtel dans l’espoir de le trouver, mais à la place nous découvrons une des vestes portées par Michael dans une vitrine avec des numéros du magazine Ebony des années 80.

SAM_0502    SAM_0507

SAM_0505    SAM_0508

Après avoir fait le tour du hall, pas de gant…on a du le rater…tant pis… :(

Nous repartons pour le Wynn Hotel, pas très loin du Hard Rock Café, au 3131 S Las Vegas Boulevard. Nous cherchons le Wing Lei restaurant, un restaurant asiatique que Michael a fréquenté à plusieurs reprises en 2007, notamment avec Kenny Ortega. Et on comprend vite pourquoi. Un restaurant en fond de galerie, un décor simple mais ravissant, tout de blanc, rehaussé de couleur jaune or. Le Wynn hôtel semble être très luxueux mais les prix du restaurant restent abordables.

SAM_0513

SAM_0518

SAM_0517

001

Non loin de là, se trouve la galerie marchande dans laquelle Michael a été aperçu et photographié faisant du shopping avec sa fille Paris en 2007, pour l’anniversaire de cette dernière. Je reconnais tout de suite les lieux avec les tapis au sol. Les magasins Rolex et Vuitton sont toujours là et je me repasse dans ma tête les photos de sa venue.

SAM_0522

001

SAM_0524

SAM_0528

008

Les hôtels sur le strip étant tous reliés entre eux, nous nous retrouvons dans la galerie marchande du Venetian Hotel au bout de quelques minutes de marche. Et parce que nous sommes aussi en vacances, nous en profitons pour faire les boutiques (eh oui nos petites familles espèrent quelques souvenirs !), pour admirer les amoureux sur les gondoles du Grand Canal du centre commercial. Tout cela nous mène à la boutique Regis Galerie, cette fameuse boutique où Michael est filmé en train de faire du shopping dans le documentaire de Martin Bashir. Tout comme il y a deux ans, lors de ma venue, la vidéo de ce passage du documentaire tourne en boucle à l’entrée du magasin, avec le message « Our friend Michael, you will be missed »

SAM_0540

20140416_124011

Nous entrons pour pouvoir admirer les merveilleuses pièces de collection. Les photos sont interdites. Pourtant, dans un coin, une photo encadrée attire notre attention. Il s’agit d’une photo de Michael, accompagné d’enfants à l’intérieur de ce même magasin. Un vendeur s’approche de nous pour nous demander si nous avons besoin d’aide. Isabelle lui explique que nous somme des fans françaises de Michael et lui demande s’il est possible de prendre la photo ... en photo. Avec un grand sourire, le vendeur accepte…et on ne se fait pas prier !!

SAM_0547

Je serais bien allée à l’étage, comme Michael l’avait fait dans le documentaire, juste pour prendre une photo dans les escaliers, mais c’est interdit au public. Nous continuons donc un peu dans la galerie où nous pouvons voir la superbe fresque au plafond de l’entrée (là même où Michael passe dans le documentaire, à 5:22 dans la vidéo ci dessous) puis regagnons la voiture.

20140416_124502

Avant de retourner à l’hôtel pour nous préparer pour le spectacle, je suggère à Isabelle de faire un petit passage par le Four Seasons, et d’aller jusqu’à la suite qu’occupait Michael en 2002, toujours lors de ce fameux documentaire de Bashir. C’est dans la suite de cet hôtel que Michael se fait interviewer par le journaliste. A vrai dire, je ne sais même pas si on pourra y accéder, mais on tente le coup.

Le Four Seasons est un des hôtels les plus luxueux que nous ayons vus. Comme il n’a pas de casino, chose rare à Las Vegas, il est un peu plus désert que les autres. On trouve rapidement l’ascenseur qui nous mène à la suite 35333, l'une des sept suites louées par Michael.

A la sortie de l’ascenseur, je reconnais immédiatement le couloir où, dans le documentaire, on aperçoit Prince, le fils de MJ, en train de courir (au début de la vidéo).

Sans titre 1

Nous nous dirigeons vers la suite sans rencontrer qui que ce soit. Nous nous faisons tout de même discrètes…Quelques photos et contentes de nous, nous repartons.

SAM_0569

SAM_0570

SAM_0571

Avant de prendre l’ascenseur, un petit regard par la fenêtre du couloir pour apercevoir la piscine de l’hôtel…. gigantesque…

 

20140416_160944

Pour le retour, comme pour l’aller d’ailleurs, nous passons par le Luxor, un hôtel sur le thème de l’Egypte. Michael lui-même était également passé par là, dans le même documentaire (à partir de 4 :42 dans la vidéo ci-dessus).

20140416_164257   SAM_0560

Nous retournons à l’hôtel, nous avons marché toute la journée et nous avons  envie de nous reposer un peu avant le spectacle. Mais nous sommes également très impatientes de le découvrir.