Samedi 19 avril, premier réveil dans la cité des anges. Une ville que j’adore et dont je ne me lasse pas. La ville de Michael, où il a vécu, et tant de lieux où il est passé. Nous avons une semaine pour tout faire … ou presque !

Sitôt le petit déjeuner avalé, nous partons pour l’agence de location de voitures. Après notre accrochage de la veille, il faut changer de voiture. L’agence est située près de l’aéroport de Los Angeles, alors une fois la nouvelle voiture prise en main, nous décidons d’en profiter pour faire la tournée des lieux où Michael a été vu dans le quartier.

Le forum de Los Angeles est situé dans le quartier d’Inglewood, au 3900W Manchester Blvd. C’est là notamment, que les Jackson 5 ont donné, à plusieurs reprises, des concerts, dans les années 1970. C’est également dans cette salle de concert qu’on eu lieu les premières répétitions de This Is It. Un évènement semble se préparer pour la soirée. Le bâtiment étant également une salle de sport, il s’agit peut être d’une rencontre sportive.

DSC02484

DSC02477   DSC02479

Le Brotman Medical Center, est situé au 3828 Delmas Terrace, dans le quartier de Culver City. En route pour les Culver Studios, nous passons devant cet hôpital tristement célèbre dans la vie de Michael pour l’avoir accueilli après son terrible accident lors du tournage de la publicité Pepsi en 1984. Michael y a également financé une unité pour grands brûlés, The Michael Jackson Burn Center qui a fermé, en raison de problèmes financiers, trois ans plus tard.

DSC02506

DSC02507b

DSC02503   DSC02505

Nous poursuivons en direction des Culver Studios, où bien sur nous ne pourrons pas entrer ! C'est ici que Michael a tourné notamment Smooth Criminal et Moonwalker. Situés au 9336 Washington Blvd, l’extérieur des studios est digne d’une propriété coloniale du Sud, ce qui du coup, attire encore plus les passants ! Et nous ne ferons pas exception à la règle. Il est cependant difficile de se garer, alors Isabelle joue les photographes pendant que j’admire les lieux de la voiture mal stationnée.

DSC02491

DSC02490   DSC02500

Le Restaurant Akasha, un des préférés de Michael à Los Angeles, est situé non loin de là, au 9543 Culver Blvd.

DSC02502

SAM_0166

Nous garons la voiture et arrivons jusque devant la porte. Il n’y a pas grand monde à l’intérieur alors nous entrons et expliquons à la jeune fille qui nous accueille que « nous sommes des fans françaises de Michael Jackson» (cette phrase, prononcée avec un grand sourire, nous ouvrira quelques portes durant cette semaine dans la ville) et que nous avons entendu parler d’une reproduction d’un disque d’or HIStory offerte au restaurant. La jeune fille nous mène directement vers un couloir qui mène aux cuisines où se trouve ce que nous cherchons. Il aurait été assez difficile de la trouver par nous-mêmes sans passer inaperçues !!

SAM_0167

DSC02520

Je lui demande si Michael venait souvent manger ici. Elle me dit qu’il venait de temps en temps mais que c’est surtout la chef cuisinière du restaurant, Akasha Richmond, qui a cuisiné pour Michael. Elle a été sa cuisinière personnelle pendant plusieurs années et elle a cuisiné pour lui à Neverland (Michael avait rencontré Akasha, alors jeune débutante, durant les années Thriller, lorsqu’il se rendait au Golden Temple Restaurant, un des premiers restaurants végétariens, où la jeune femme travaillait, avant d’être embauchée par Michael puis d’ouvrir ce restaurant).

mj-and-akasha-richmond

 Michael, Akasha Richmon et sa fille

La jeune fille nous laisse libre de prendre autant de photos que nous le souhaitons de la plaque HIStory et du restaurant. Nous la remercions et repartons.

SAM_0172   SAM_0173

Nous sommes déjà à la mi-journée et décidons de faire notre première visite à Forest Lawn. Le temps de remonter vers le cimetière majestueux de Glendale où repose Michael, et il est presque 13h30. Nous ne nous garons pas devant Holly Terrace, mais un peu plus bas et remontons à pied.

SAM_0179

SAM_0200

Holly Terrace apparait alors devant moi et, tout comme deux ans auparavant, je trouve un endroit calme et désert. Quelques fleurs ornent le coin désormais réservé à cet effet et nous aurons l’agréable surprise de voir que la composition florale d’une fan française passée environ une semaine avant nous est toujours là. Nous déposons également chacune une petite carte et je trouve un emplacement pour les deux (faux) tournesols que j’ai apportés.

SAM_0184   SAM_0185

Je suis quand même assez surprise du peu de marque d’amour laissé sur place. Mais y a-t-il vraiment autant de passage que cela ici ?

SAM_0191

SAM_0189

Je m’approche doucement de la porte. L’émotion m’envahit mais je m’aperçois tout de même qu’elle est moins grande que lors de mon premier passage deux ans auparavant. Je suis attirée par cette porte et bien sur je m’approche au plus près afin de pouvoir voir à l’intérieur. Mais il est trop tôt, le soleil est encore trop haut dans le ciel pour pouvoir discerner quoi que ce soit. (vers 16h, le soleil donne directement sur le vitrail à l’opposé de la porte de Holly Terrace et il est possible d’apercevoir la tombe de Michael). Je n’insiste pas car de toute façon je ne suis pas sûre d’avoir envie de voir. Des tas de sentiments contradictoires m’envahissent mais je n’arrive pas à les exprimer en cet instant. Je m’assied sur le banc en pierre près de la porte, Isabelle étant assise plus loin, ou allant et venant pour prendre quelques photos. C’est un moment particulier et nous avons besoin de nous isoler pour le vivre, chacune à notre manière. Et puis surtout, nous avons besoin de laisser sortir la tristesse qui est en nous, à être là. Nous restons donc chacune de notre côté pendant un long moment.

SAM_0196

Pour moi c’est assez dur de se retrouver ici, l’endroit où repose officiellement Michael et où nous pouvons nous recueillir. Je suis très déçue de voir qu’il y a très peu de passage et je me dis que, encore une fois Michael est vraiment seul. Le paysage est beau certes et malgré le temps radieux qui règne sur Los Angeles, j’ai l’impression qu’il fait froid en ce lieu précis. Oui, Holly Terrace, pour la première fois m’apparait comme un lieu froid, où Michael ne devrait pas être. D’ailleurs y est-il vraiment ? Je sais que certains n’apprécieront peut être pas ce que je vais dire, mais depuis très longtemps, je me dis que Michael n’est peut être pas ici. Je ne sais pas où il peut avoir été inhumé (mon dieu que ce mot est terrible à dire), ce n’est d’ailleurs qu’une impression, mais plus le temps passe, et plus j’en suis persuadée. Un homme qui a soulevé des foules, aimé par des millions de gens ne peut pas se retrouver ici, oublié de tous, y compris de sa famille, sans aucune marque d’amour ou de reconnaissance.

Tout cela est un peu confus dans ma tête et je me confierai après à Isabelle. Je sais que je n’aurai sans doute jamais la réponse à mes questions. C’est donc à la fois remplie de doutes et de tristesse que je me fais tout de même violence pour partir d’ici. Ce n’est qu’un simple au revoir, nous avons prévu de revenir deux autres fois au cours de la semaine.

SAM_0204

Nous redescendons vers The Great Mausoleum et entrons dans le bâtiment. Elisabeth Taylor, la grande amie de Michael est enterrée ici et dès l’entrée, nous apercevons la statue qui symbolise sa tombe (les photos étant interdites, je vous mets des photos trouvées sur le net).

67312270_133790201066   67312270_136606996678

Non loin de celle-ci, sur la gauche, se trouve un superbe vitrail, The Last Supper, une reproduction du célèbre dernier souper du Christ de Leonard De Vinci.

En milieu d’après midi, nous quittons Forest Lawn et nous nous rendons au Autry National Center, au 4700 Western Heritage Way, un musée sur l’histoire de L’Ouest Américain.

SAM_0207   SAM_0209

Une petite expo est consacrée à Michael sous le nom « How The West Was Born By Michael Jackson". Etrange de trouver Michael Jackson ici me direz-vous ? Et bien non car l’exposition montre que les tenues vestimentaires de Michael sont largement inspirées des modèles de l’ère western et que Michael a su adapter ce style à travers les années.  

SAM_0210

Une vitrine renferme deux costumes de Michael dont justement la tenue de cow boy, ornée de strass, et à franges, qu’il portait lors du show télévisé « The Jacksons » du 2 mars 1977, lorsqu’il a interprété The Cisco Kid et I Shot The Sheriff. (on peut visionner la vidéo de la performance sur place)

SAM_0211

SAM_0237

SAM_0212

SAM_0234

SAM_0235   SAM_0236

L’autre costume est un pantalon noir et une chemise rouge et noire, créés par Michael Bush, le costumier de Michael. Michael portait cet ensemble lors de son passage à Sidney (Australie) pour le HIStory World Tour, le 17 novembre 1996. Le mannequin porte aussi un fedora noir et des lunettes d’aviateur.

SAM_0220

SAM_0239

SAM_0226   SAM_0221

Un croquis du costume signé de Michael est également présent.

SAM_0224

SAM_0225

Cette inspiration cow boy se retrouve également dans les boots que pouvait porter Michael et notamment la paire argentée qu’il avait en avril 1990, lorsqu’il a reçu le prix de l’Artiste de la Décennie des mains du président Bush, à la Maison Blanche. La paire en métal (il s’agit en fait d’un solleret, une pièce d’armure protégeant le pied), créée par Tompkins et Bush, est exposée dans la vitrine.

SAM_0218

SAM_0240

Au centre de la vitrine, le fameux gant blanc à paillettes, que Michael portait sur la couverture du magazine Vibe de mars 2002. C’est la dernière fois que Michael a été photographié portant son célèbre accessoire.

SAM_0216

SAM_0227

On trouve également une ceinture style western avec une boucle en forme de guitare que Michael a portée en diverses occasions, notamment en 1983 lorsqu’il s’est vu remettre une récompense pour le million d’albums vendus pour Thriller. Il s’agit de la même ceinture que l’on aperçoit sur le  45 tours de Beat It.

SAM_0213

SAM_0230

SAM_0229   SAM_0241

 

2958288115_1_41_t0ileujz   5476a_lg

En dehors de cette vitrine spéciale Michael Jackson, le musée renferme des pièces magnifiques de l’histoire américaine et vaut vraiment le détour. Tous ceux qui aiment la période western se régaleront tant la manière de l’aborder est très diverses : sculptures, peintures, cinéma, animations pour enfants, mises en scène, ….

En ressortant du musée, juste en face, se trouve l'entrée du zoo de Los Angeles. Un zoo que Michael aimait fréquenter, surtout dans les années 80 avec Emmanuel Lewis

SAM_0206

La journée touche à sa fin et nous décidons de rentrer. Peu avant d’arriver à l’hôtel, nous passons devant un motel où j’aperçois des fresques de stars sur la devanture. Je reconnais l’hôtel que j’avais vu sur internet, juste avant de partir, où les chambres portent les noms des stars. Michael y a la sienne. Le motel est sans prétention mais juste pour la photo, nous nous arrêtons.

20140419_192831

20140419_192927

20140419_192902   SAM_0252

Un peu plus loin, sur Hollywood Boulevard, un autre hôtel avec une porte peinte à l’effigie de Michael attire également mon attention. Comme c’est tout près de notre hôtel, nous garons la voiture et en profitons pour y aller à pied et découvrir le quartier.

SAM_0253   SAM_0254

Notre première journée à L.A. est déjà terminée et demain direction le Walk of Fame !

Voir également l'album photos sur Forest Lawn et le Autry Museum