Vendredi 25 avril, c’est notre dernier jour ici. La fin d’un voyage merveilleux qui nous a fait parcourir des milliers de kilomètres pour suivre les traces de Michael. Il ne nous reste qu’une matinée pour faire les quelques dernières adresses que nous avons sélectionnées.

Nous partons donc en direction de Ennis House, située dans les collines, dans le quartier de Los Feliz qui a accueilli le tournage du clip Why, que Michael a tourné avec ses neveux, les 3T, en 1996. La propriété, qui a également été le lieu de plusieurs tournages de films, est une construction basée sur le concept des anciens temples Maya.

0   MJ-And-3T-Why-michael-jackson-10771388-864-576

Nous n’avons pas pu y pénétrer mais les quelques aperçus de l’extérieur, laisse entrevoir une très belle maison, avec une vue superbe sur les collines de Los Angeles. Des travaux de rénovation étaient en cours et les ouvriers jetaient un œil ….des fois qu’on aurait essayé d’entrer.

SAM_0850

SAM_0849   SAM_0855

SAM_0852   SAM_0854

Forest Lawn n’est qu’à quelques minutes, surtout à cette heure quelques peu matinale (il est environ 9h30), où la circulation est fluide.

C’est notre troisième visite dans ce cimetière où repose Michael et ce sera notre dernière. Pour marquer l’occasion, et comme nous sommes également un 25, nous avons apporté une fleur, achetée la veille.

SAM_0861   SAM_0865

L’endroit en bien entendu très calme, nous ne croisons ni voiture ni visiteur. Quelques fleurs et petits cadeaux ont été déposés depuis notre dernière venue, le mardi, et cela me fait plaisir de voir que mon cœur est toujours dans les buissons. Un bouquet de fleurs est même devant la porte même de Holly Terrace. Nous déposons notre fleur et une petite photo derrière laquelle nous écrivons un mot pour Michael. Le moment est difficile car nous savons toutes les deux que c’est la dernière fois, peut être avant longtemps, que nous sommes là.

SAM_0863   SAM_0859

Contrairement aux fois précédentes, où nous nous sommes isolées pour vivre ce moment à Forest Lawn chacune à notre façon, nous restons ensemble, sur le banc en pierre près de l’entrée. Nous évoquons Michael bien sûr, ce lieu où il repose et cette semaine que nous venons de passer. La nostalgie et la tristesse s’installent et quelques larmes coulent discrètement car il va falloir quitter cette ville, quitter Michael, avec, personnellement, tellement de doutes sur cet endroit.

Nous faisons durer le moment, sans doute plus longtemps que les autres fois mais il est alors temps de dire au revoir. Oui, au revoir, car je n’ai pas envie que ce soit un adieu, j’ai déjà envie de revenir, alors que je n’ai même pas quitté ce lieu. C’est difficile, mais il faut remonter en voiture. Je ne lâche pas du regard Holly Terrace….j’aurais tellement voulu entrer à l’intérieur, peut être que cela aurait dissipé mes doutes. J’aurais tellement voulu que tout cela n’arrive jamais, j’aurais tellement voulu ne jamais avoir à venir ici ..... il y a d'ailleurs tant de choses que j’aurais tellement voulu….

La boule au ventre, je dis au revoir à Michael, et nous partons à nouveau en direction du downtown. Isabelle tenait absolument à voir le café où le short film Beat It avait été tourné. Lors de notre passage, en début de semaine, il était fermé, et nous espérons que ce ne sera pas le cas cette fois-ci. La chance nous sourit effectivement, puisque le Monte Carlo Café, au 109 5th Street, est ouvert et certains clients sont en train de déjeuner.

20140425_113707

20140425_113739

C’est donc ici que les scènes de bar, au début du clip ont été tournées. A l’intérieur, le bar arrondi est toujours là, tel que dans le clip, tout comme la peinture verte, qui grimpe jusqu’à mi-hauteur du mur. Rien qu’à les voir, les images du clip reviennent immédiatement !

beat it café1   beat it café2

20140425_113623   20140425_113644

20140425_113602

Nous remontons enfin vers Century City, afin de trouver un des appartements que louait Michael quand il était en ville. Celui-ci daterait du début des années 1990, Michael l’aurait laissé après qu’il ait été visité par la police lors des accusations de 1993. Il nous a d’abord été impossible de trouver l’adresse que nous possédions, dans cette petite rue de Galaxy Way, mais un numéro proche y ressemble. Nous nous garons donc devant un complexe privé d’appartements, au 10100 Galaxy Way, afin de demander au gardien s’il s’agit bien de l’endroit que nous cherchons. L’homme, très gentil, nous explique, que Michael avait effectivement un appartement ici mais qu’il ne peut pas nous le montrer car celui-ci est désormais occupé. Il nous indique toutefois, qu’en remontant la rue et en contournant le bâtiment, nous trouverons l’arrière de l’appartement, qui donne sur le boulevard. Nous suivons donc ses indications et effectivement nous apercevons les fenêtres et le balcon de l’appartement 2247 où Michael venait passé du temps, loin des paparazzis. Car cet appartement était appelé The Hideout Condo.

20140425_121930   20140425_121946

 

SAM_0869   SAM_0870

Il s’agissait de notre dernière adresse. Nous prenons, en début d’après midi la route pour notre hôtel, situé près de l’aéroport. Nous devons rendre la voiture en milieu d’après-midi, mais avant cela, il faut déposer les bagages à l’hôtel. En fin de journée, le temps s’assombrit. Le beau soleil habituel de Los Angeles laisse la place à nuages menaçants, une tempête est annoncée pour la soirée….comme un signe pour nous dire que le rêve touche à sa fin.

Ce voyage est donc terminé. Le lendemain matin, nous devons être à l’aéroport pour 5h et de longues heures d’avion nous attendent. Le voyage du retour sera particulièrement long…près de 24 heures …quatre escales, des avions retardés, des vols manqués et une grosse fatigue. Mais nous avons tellement de belles images plein la tête que ces désagréments seront vite oubliés.

J’ai passé quinze jours fabuleux. C’est vrai que ma famille m’a beaucoup manqué, et que certains moments étaient difficiles sans eux, mais nous avons vécu des instants tellement magiques dans des lieux si emprunts de l’âme de Michael que c’est ça que je garde à l’esprit. J’ai été heureuse de partager ces moments avec Isabelle, de lui faire découvrir certains endroits et de découvrir, avec elle, d’autres lieux que je ne connaissais pas. Je voudrais la remercier car sans elle et ce projet que nous avons monté ensemble, je ne suis pas sûre que ce rêve aurait pu se concrétiser. Merci à toi ma Babel ! Et merci pour toutes ces photos que tu as prises et que tu m’as permis d’utiliser tout au long de ces comptes rendus de voyage. Finalement, on a fait une super équipe !!!

Quinze jours sur les pas de Michael Jackson, je souhaite à tous les fans de pouvoir le faire un jour.

best usa 2014

De ces deux semaines, quelques moments m’ont particulièrement marquée : la journée à Gary, la ville natale de Michael, le spectacle MJOne à Las Vegas, la nuit dans la chambre Say Say Say à Los Alamos, le vol au dessus de Neverland resteront à jamais dans ma mémoire. Los Angeles reste une ville que j’adore et je suis sûre que j’y reviendrai. Elle garde l’empreinte du passage de Michael et parcourir la ville en se disant qu’il a foulé certains lieux est un sentiment que j’adore et que j’ai plus que jamais envie de revivre. See You Soon L.A…..

Michael I will miss You Forever.