numérisation0003

numérisation0004

 

Mais le coeur disait non

Ils ont vu le pauvre vivre dans des cabanes en carton, alors ils les ont démolies et ont construit des projets. D'immenses blocs de béton et de verres ont surplombé des stationnements d'asphalte. Pour une raison ou une autre, ça ne ressemblait pas à une maison, même à une maison dans une cabane. "À quoi vous attendez-vous ?" ont-ils demandé impatiemment. "Vous êtes trop pauvre pour vivre comme nous. Jusqu'à ce que vous puissiez réussir par vous-même, vous devez être reconnaissants, n'est-ce pas ?"
La raison disait oui, mais le coeur disait non.

Ils ont eu besoin de plus d'électricité dans la ville, alors ils ont trouvé un torrent de montagne pour construire un barrage. Comme les eaux sont montées, des lapins et des cerfs sont morts, des oisillons trop jeunes pour voler se sont noyés dans leur nid pendant que leurs mères criaient leur impuissance. "Ce n'est pas joli à voir" ont-ils dit, "mais maintenant, des millions de gens peuvent faire fonctionner leurs climatiseurs tout l'été. C'est plus important qu'un torrent de montagne, n'est-ce pas ?"
La raison disait oui, mais le coeur disait non.

Ils ont vu l'oppression et le terrorisme régner dans une région lointaine, alors ils ont fait la guerre contre cela. Les bombes ont réduit le pays en ruine. Sa population tremblait de peur et, chaque jour, de plus en plus de villageois ont été enterrés dans des cercueils de bois rudimentaires, "Vous devez être préparés à faire des sacrifices" ont-ils dit. "Si quelques innocents meurent, n'est-ce pas le prix à payer pour la paix ?"
La raison disait oui, mais le coeur disait non.

Les années ont passé et ils ont vieilli. Assis dans leurs confortables maisons, ils ont fait le point. "Nous avons mené une bonne vie" disaient-ils, "et nous avons fait la bonne chose." Leurs enfants ont baissé les yeux et ont demandé pourquoi la pauvreté, la pollution et la guerre ne sont toujours pas résolues. "Vous le découvrirez bien assez tôt" ont-ils répliqué. "Les êtres humains sont faibles et égoïstes. En dépit de nos meilleurs efforts, ces problèmes ne se résoudront jamais vraiment."
La raison disait oui, mais les enfants ont cherché dans leur coeur et ont chuchoté "Non"