Après ces quelques jours à Washington, j’arrive à New York le jeudi 20 août dans l’après-midi. Nous logeons à Brooklyn, à quelques stations de métro de la fameuse Hoyt- Schermerhorn Station, où a été tourné le clip Bad de Michael en 1987 et The Wiz quelques années plus tôt. Tous les jours, je passerai ou m’arrêterai à cette station pour mes déplacements jusqu’à Manhattan. (voir ici, les photos de la station telle qu'elle est actuellement)

20150826_095616

Dès le vendredi, la découverte de la ville commence par le célèbre musée MET, The Metropolitan Museum of Art. Dans l’après-midi, je me retrouve sur Times Square. Un lieu comme nul part ailleurs. L’animation y est inouïe : les panneaux publicitaires lumineux et écrans géants inondent le quartier et sont à l’image de la ville : démesurés. Ici encore plus que dans tous les autres quartiers de New York, on marche le nez en l’air. Noyée dans la foule, je me retrouve devant le grand Toy’s r Us. Quelques mètres plus loin, se trouve le magasin Forever 21.

20150821_164610

Il y a quelques années se tenait au même endroit le Virgin Megastore. Le 7 novembre 2001, Michael avait fait une apparition sur un podium installé sur le trottoir, devant le magasin, avant une séance de dédicace. Malgré la foule, j’essaie de me placer du même point de vue que Michael, la scène en moins.

michael-jackson-invincible-virgin07[1]   MJ 2001 Invincible 10

20150821_164638

Un peu plus loin, une grande estrade avec des escaliers permet aux passants de s’assoir et d'avoir d’une belle vue d’ensemble sur Times Square. J’en profite et imagine la foule qui devait se tenir là, bloquant la circulation, pour apercevoir le King Of Pop, 14 ans plus tôt….comme une apparition magique au milieu de cet endroit le plus animé de la ville.

91263190

20150825_192311   20150825_194254

Le NASDAQ MarketSite se trouve également à Times Square. Le bâtiment est certes impressionnant mais se fond parfaitement dans le décor du lieu et je ne l’aperçois pas tout de suite. Je me retrouve face à cette célèbre tour de verre cylindrique qui affiche les cotations boursières lors d’un autre passage sur Times Square, la nuit, quelques jours plus tard. Le 30 août 2001, à 9h30, Michael avait sonné la cloche indiquant l’ouverture de la séance devant les fans amassés à l’extérieur.

nasdaq-stock-market(286)-m-4   20150825_200513

En fin de journée, en se baladant dans la ville, j’arrive devant le Radio City Music Hall. Tout au long de sa carrière, Michael apparait fréquemment sur la scène de cette salle de spectacle située dans le Rockefeller Center : en 1988, lors des Grammy Awards, en 1994, pour l’ouverture des MTV Music Awards, avec Lisa Marie, en 1995, lors des MTV Music Awards, …..

dt

Le bâtiment est au coin d’une rue et il est impossible de le manquer tant ses néons sont imposants, de jour…

20150821_183220   20150821_183335

20150821_183350   20150821_183646

…. Comme de nuit.

20150821_201816

A un bloc du GE Building, en haut duquel on peut grimper au dernier étage et avoir une vue incroyable sur toute la ville, et où se trouve la Rainbow Room (65ème étage) où les frères Jackson avaient annoncé en 1975 leur départ de la Motown, ….

20150825_161216

…. je découvre la cathédrale Saint Patrick.

SAM_2866

Nichée parmi les buildings, cette cathédrale de style néogothique, a été construite au milieu du 19ème siècle. Tout en marbre blanc, sa présence au beau milieu d’un décor urbain moderne a tendance à surprendre. Sans la chercher, je me retrouve donc face à cette cathédrale, ce soir là. C’est ici, début décembre 2000, que Michael assiste au mariage de Tommy Mottola et Thalia Sodi.

iphone 04022012 295

Je la reverrai quelques jours plus tard, en pleine journée….elle semble alors encore plus impressionnante.

20150825_163328

Le lendemain, je prends le chemin de Harlem. Une visite de L’Apollo Theater m’attend. Ce célèbre théâtre, temple de la musique noire américaine a vu se produire de grands noms et c’est ici que les Jackson 5, alors simple groupe amateur de Gary se sont illustrés un soir d’août 1967.  

20150822_103802

 

Le détail de cette visite est paru dans le numéro 8 du magazine Invincible

20160401_183440-1-1-1

La présence de Michael est très sensible dans Harlem, où a également été tourné une partie du short-film Bad. (voir ici, les photos de la rue telle qu'elle est aujourd'hui)

Il n’est pas surprenant d’entendre des titres de Michael sortir par les fenêtres des voitures. Une scène a été installée pour une animation de type Farmer Market tout près de l'Apollo et un des performers interprète des titres des J5. J’ai même croisé un sans abri qui transportait ses maigres biens dans un chariot décoré à l’effigie de Michael !

Après le lunch, je repars vers Brooklyn dans l’espoir de visiter le Brooklyn Museum et voir ainsi la superbe Beaux Arts Court Ballroom où Michael avait réalisé le photoshoot pour Ebony en septembre 2007. Je n’ai pas mon ticket d’entrée et lorsque je vois la longue file d’attente qui se presse aux guichets, je comprends qu’il faudra renoncer à mon projet. Je ne peux pas imposer près d’une heure de queue à ma famille juste pour voir cette salle, d’autant que nous avons d’autres lieux à voir ce jour là ! Au moment où je me résous à faire demi-tour, je vois, dans un coin du grand hall d’accueil, des statues en bronze. Il s’agit de quatre des six Bourgeois de Calais, d'Auguste Rodin.

20150822_155459

Les Bourgeois de Calais est une série de six statues que le sculpteur a réalisée en 1889, évoquant le siège de la ville de Calais durant la guerre de Cent Ans. Il en existe douze éditions originales. La ville de Calais en possède bien sûr une, située devant son Hôtel de Ville. La onzième édition se trouve au MET de New York où j’avais pu l’admirer deux jours auparavant.

20150821_120940

20150821_120828   20150821_120857

Lors du photoshoot d’Ebony en 2007, au Brooklyn Museum, Michael s’était arrêté devant l’une des statues de cette série, celle représentant Pierre de Wissant. On l’aperçoit touchant la statue dans la vidéo ci-dessous (à 0 :34) et des photos ont immortalisé le moment. L'autre statue dans la photo ci-dessous, à gauche, est celle de Eustache de Saint Pierre.

537035_514579068633565_1901878480_n

11822935_887932464608988_728072997636703053_o

Dans l’après-midi, alors que je marche en direction du pont de Brooklyn, que l’on aperçoit d’ailleurs dans The Wiz….

bb the wiz   20150822_180905b

….je repère l’Hotel St Georges. Autrefois le plus grand hôtel de New York, le bâtiment, classé, qui abrite désormais des logements pour étudiants a été, à la fin des années 70, le lieu des répétitions du film The Wiz.

20150822_163339

20150822_163405

Dimanche après-midi, je me rends à Coney Island. Depuis presque une semaine que nous sommes en vacances, les journées ont surtout été faites de marche et de visites. Une après-midi à la plage va permettre de recharger un peu les batteries !!! Cela dit, celle de Coney Island est loin d’être très calme. La présence du parc d’attractions Luna Park en bordure de mer rend le lieu hyper touristique.

Coney Island est évoqué, déjà en 1964, dans la chanson des Drifters, Under The Boardwalk, titre que les Jackson 5 avaient repris en 1967, à l’époque où ils étaient chez Steeltown.



Mais Coney Island est surtout un des lieux de tournage de The Wiz, avec, entre autre, cette séquence entre Dorothy (Diana Ross), l’épouvantail (Michael Jackson) et l’homme de fer blanc (Nipsey Russell), Slide Some Oil To Me, qui a lieu au pied de l’attraction The Cyclone, toujours présente aujourd’hui.

20150823_171210

Une photo de Michael dans le costume de l’épouvantail avait également été prise devant l’attraction.

The-Wiz-Michael-Jackson-6   20150823_171320

C’est donc évidemment celle-ci qui capte toute mon attention avant de rejoindre la plage ! 

Le mardi, en fin de journée, je suis à nouveau dans le quartier Theater District, tout près de Times Square. A la recherche du Ed Sullivan Theater, je passe devant le Sheraton Hotel. C’est dans la salle de réception de cet hôtel luxueux qu’en mars 1988, Michael est honoré par le United Negro Fund pour ses engagements envers des organisations caritatives.

20150825_173647   066

Quelques blocs plus loin, je ne peux manquer le Ed Sullivan Theater, célèbres studios de télévision new yorkais. Actuel lieu d’enregistrement du Late Show, le nom apparait en grosse lettres rouges lumineuses.

20150825_181003

20150825_181011

En décembre 1969, les Jackson faisaient une de leurs premières apparitions télévisées dans le Ed Sullivan Show, enregistré ici. Michael avait alors 11 ans et son interprétation de Stand, Who’s Loving You et I Want You Back, avec son chapeau violet est resté dans toutes les mémoires de fans. Le groupe sera de nouveau invité dans le show en mai 1970.

446381466b8c85cfe5070e559ea0c30d   The-Jackson-5-On-The-Ed-Sullivan-Show-Back-In-1969-michael-jackson-34370639-460-360

En 1995, Michael inaugure une nouvelle formule de communication avec ses fans. Depuis une salle de conférence du Museum of Television and Radio, il répond en direct aux questions de ses fans par le biais d’Internet.

Aujourd’hui, ce musée se nomme le Paley Center for Media. Vingt ans plus tard, je me retrouve devant le lieu, malheureusement fermé ce jour-là!

001

20150825_171927   20150825_172010

Mercredi 26 août est ma dernière journée complète dans la grosse pomme et il me reste plusieurs adresses à trouver. Je sais que je ne pourrai pas tout faire et comme New York est vaste, j’essaie de concentrer celles qui restent.

Dès le début de matinée, je me rends au Madison Square Garden. Salle de sport mythique de la ville, elle est également utilisée pour des concerts et spectacles. C’est d’ailleurs dans ce cadre que, dès 1970, à plusieurs reprises, elle accueillera les Jackson 5 puis Michael en solo lors de tournées. 

20150826_115919   20150826_120210

Mais c’est particulièrement les concerts célébrant les 30 ans de carrière de Michael les 7 et 10 septembre 2001 qui me reviennent à l’esprit lorsque je pénètre dans les couloirs autour de la salle. Sans ticket, je n’ai bien sur pas accès à la salle elle-même et je devrai me contenter d’une maquette pour en deviner son ampleur.

092psd--

20150826_114523

Des plaques avec les noms de célébrités ayant foulé les lieux sont incrustés parmi les dalles du sol. Une sorte de Walk of Fame du MSG. De grands noms du sport et du show business sont là mais celui de Michael Jackson n’apparait pas, à mon grand regret.

20150826_115334   20150826_115350

20150826_115535   20150826_115554

Dans l’après-midi, je tiens à trouver l’ancien lieu des studios Hit Factory qui a vu de grands noms passer dans ses murs, dont bien sûr Michael Jackson avec son album HIStory. Les studios sont fermés depuis 10 ans mais le nom est resté gravé sur la devanture et ses illustres locataires n’ont pas été oubliés (avec l'album Bad!!), dans le hall d’entrée. L’employé me laisse prendre des photos, mais semble peu enclin à la discussion !

20150826_144058

20150826_144325

20150826_144204   20150826_144221

Le studio 54 était, dans les années 70, un night club très branché, temple de tous les excès, où se retrouvaient les stars du moment. Michael Jackson, lorsqu’il a vécu à New York, pendant le tournage de The Wiz, a fréquenté à plusieurs reprises cette discothèque pour des soirées en compagnie de Liza Minnelli, Woody Allen, Andy Warhol, Diana Ross,….  Il y aurait même performé.

large_cry jackson

mj perfromed at studio 54

Situé à quelques minutes des Hit Factory Studios, dans la même rue, j’en profite pour m’arrêter devant la porte qui a gardé son appellation même si aujourd’hui un théâtre a remplacé le night club.

20150826_143306   20150826_143335

Une autre grande salle de concerts new yorkaise a vu Michael se produire, en février 2001, mais cette fois pour un discours, donné en faveur de sa toute nouvelle fondation Heal The Kids : le Carnegie Hall. Tout près de Central Park, le bâtiment construit dans un style Renaissance italienne se distingue clairement par la couleur de ses briques brunes. Une construction magnifique que j’aurais aimé pouvoir visiter (des tours sont organisés en dehors de la période estivale).

heal-the-kids-carnegie-hall-new-york(282)-m-3

20150826_141013   20150826_141025

20150826_141037   20150826_141044

La Trump Tower, du nom de son richissime propriétaire, est située sur la cinquième avenue. En août 1994, après son mariage avec Lisa Marie Presley, Michael réside dans un des appartements luxueux, en haut de la tour, que Donald Trump met à sa disposition. Le building luxueux de 58 étages fait partie des plus hauts buildings de la ville.

20150826_152319   20150826_151408

20150826_151424

Lorsque j’entre pour demander des renseignements sur la présence de Michael Jackson dans les lieux, je sens que je dérange. Un des employés me dit clairement que Michael n’est jamais venu ici. L’homme a un ton sec, et met rapidement fin à la conversation. Je ne m’attendais pas à voir la suite qu’il occupait mais je ne pensais pas que le sujet était "secret défense".

Quelques dizaines de mètres plus loin, le Four Seasons Hotel, un autre hôtel luxueux, a régulièrement vu séjourner le Roi de la Pop. Celui-ci occupe une des deux suites présidentielles au 51ème étage.

20150826_153805   20150826_153742

20150826_154011   20150826_154130

Les portiers à qui je m’adresse pour en savoir plus sont, eux aussi, très peu bavards. Ils reconnaissent bien le fait d’avoir eu des stars au sein de l’établissement mais ne parlent pas de Michael. L’un deux me dirigent vers le Lotte New York Palace …. ou comment se débarrasser d’une touriste encombrante !!! Je n’aurais même pas l’opportunité de rentrer dans le lobby de l’hôtel !

Espérant avoir plus de chance avec le troisième hôtel, je me dirige donc vers celui indiqué, où j’avais par ailleurs prévu de me rendre.

Sur le parcours qui sépare les deux établissements, je passe devant le building de Sony Music Entertainment.

20150826_155258   20150826_155451

C’est à cet endroit qu’à lieu lieu le 6 juillet 2002 une manifestation, à laquelle assiste Michael du haut d'un bus de tourisme, pour protester contre sa maison de disques qui n’assurait pas la promotion de son dernier album Invincible.

michael-attends-demonstration-new-york(302)-m-1   1130318



Michael Jackson a séjourné régulièrement au Lotte New York Palace dans les années 80, qui s’appelait alors le Helmsley Hotel. Dominic Cascio, le père de Frank et Eddie Cascio était alors un des managers et c’est au cours de ses séjours que Michael sympathisera avec lui.

article-2069212-0F0A78C200000578-907_468x355   301969_10150373113007333_1149539165_n

 

L’établissement est bien sur très luxueux et compte pas moins de 909 chambres et suites. Autant dire qu’il sera difficile d’obtenir le numéro de celle qu’occupait Michael !

20150826_160140

20150826_160154   20150826_160726

Je me rends tout de même à la réception et lorsque j’explique à la jeune femme que Michael a séjourné ici il y a plusieurs années, celle-ci tombe des nues. Elle n’était pas au courant et elle m’explique que depuis 10 ans qu’elle travaille ici, je suis la première personne à évoquer la présence de Michael. L’hôtel a été rénové, les managers et employés ont bien entendu changé et je n’en saurai pas plus. Très accueillante, contrairement à tous ceux que j’ai pu voir précédemment, l’hôtesse me propose toutefois de profiter du lobby de l’hôtel et de prendre toutes les photos que je souhaite.

20150826_160318   20150826_160559

Ce sera le dernier lieu que je pourrai voir. New York est immense et lors d’une première visite il est difficile de pouvoir tout faire lorsque l’on vient à la fois pour du tourisme et ce genre de "pèlerinage".

J’ai adoré cette ville qui vit à 100% à l’heure, mais qui reste toutefois proche de la vie d’une grande capitale européenne. Par contre j’ai été très déçue par les personnes que j’ai pu côtoyer dans mes visites de lieux dédiés à Michael. Je n’ai pas du tout retrouvé la chaleur que les américains savent communiquer sur la côte Ouest, ou leur disponibilité. Pour avoir maintenant visité les deux côtes, je reste sur mon idée que Los Angeles est LA ville de Michael, celle où on ressent le plus sa présence.

Pour les adresses des lieux, voir ici