Au début du mois de mai 1984, Hector Carmona, 26 ans, travaille au Helmsley Palace Hotel de New York comme liftier. Une nuit, vers 2h30, un des invités prestigieux, Michael Jackson, vient le voir et lui demande une visite de l’établissement. Pendant près de trois heures, Hector accompagne Michael à travers les différentes salles. La star est particulièrement impressionnée par la Gold Room, une salle de musique avec une harpe.

VillardMichelRichard

La gold room aujourd'hui

Il est surtout très attiré par l’uniforme de Carmona. “Quelle belle veste! Mais vous devriez la porter qu’avec un seul gant. Deux c’est trop!” lui déclare Michael. Il lui dit qu’il aimerait l’avoir pour un de ses concerts. "Nous étions de la même taille, un 36”, raconte Carmona. Le lendemain, le liftier récupére une de ses vestes qui arrivait du nettoyage, fixe les épaulettes de capitaine dessus et l’offre à Michael.

356657hectorcamonawithmichaeljacksoncopia

Une autre version de l’histoire veut que Michael, intéressé par la veste, Frank Dileo, son manager, a sorti un chéquier et offert une somme conséquente au jeune homme.

Quoi qu’il en soit, Michael a pris la veste et l’a envoyée à son tailleur qui l’a accessoirisée.

108178231_o

L’anecdote indique qu’il s’agit de la veste que Michael a ensuite portée lors de son apparition à la Maison Blanche auprès de Ronald Reagan, le 14 mai 1984.

image004

Ce n’est pas le cas puisque la veste qu’il portait à Washington est la même que celle qu’il avait lors des Grammy Awards, quelques mois plus tôt.

1271c_lg   mj-grammys

Si l’on s’en tient à la photo de Michael et Hector ci-dessus, il semblerait surtout que ce soit une veste que Michael portait ensuite régulièrement, lors d’appartions beaucoup moins officielles.

mj-caribou-ranch-michael-jackson-11513499-900-1171

108178156_o

image012

1ypm5g

image010

Sources: mjhideout.com/people.com