Avant de devenir célèbres avec la Motown et leur premier titre I Want You Back, les Jackson 5 parcourent les Etats pour donner des concerts. En mars 1969, bien qu’ayant signé avec la maison de disques de Detroit depuis quelques mois, ils n’ont toujours rien enregistré et continuent de tourner. Ils donnent ce mois-là un concert dans la patinoire de Kankakee, une ville de l’Illinois, à environ une heure au sud de leur ville natale, Gary.

j5_jonesfamilybis

Les Jackson 5 à Kankakee, Ill., mars 1969 (Photo: Sharon Murrell)

Jeff Jones et Sharon Murrell, lycéens à l’époque, étaient présents ce soir-là et se souviennent de la folie du spectacle et de la personnalité du jeune Michael.

Le père de Jeff Jones était alors le propriétaire de la patinoire, la patinoire Jones comme l’appelaient les résidents de Kankakee. Jeff, lycéen à Atlanta, était de retour chez lui, ce mois de mars, pour les vacances de Pâques et, avec son frère Harold, ils aidaient leur père à la patinoire.

"J’étais rentré à la maison et j’aidais Papa à la patinoire", dit-il. "Papa m’a dit "on va danser un peu. Tu veux tenir le snack ?" Ce fut un moment intéressant. C’était juste un concert pour moi … et pour les Jackson 5 aussi".

Jones se souvient que la patinoire était pleine de jeunes enfants et d’ados de la communauté noire. Le groupe a captivé les 150 à 200 personnes qui assistaient au show.

"Ils ont été incroyables", explique Sharon Murrell, lycéenne à Kankakee et présente dans la salle. "Je ne savais pas qu’ils deviendraient si célèbres. C’était un super spectacle".

dashiki

Photo prise probablement à la même époque: les J5 portent le même dashiki que lors de leur prestation à Kankakee

"Michael avait beaucoup de talent", continue Jones. "Il était le chanteur principal mais il faisait plus que ça. Il dansait, il chantait, il brillait. Il avait quelque chose de plus que ses frères".

"Ils s’entendaient bien et étaient polis. J’ai été surpris qu’ils soient si polis pour leur âge. Il y a eu une chanson que Michael a chantée et les filles se sont mises à crier. Je ne sais plus laquelle c’était mais elles ont adoré".

"Ils n’étaient encore qu’un groupe venant de Gary. Ils avaient avec eux leur père et un DJ d’une radio de la banlieue sud qui les diffusait. Les gamins ici les ont adoré".

"Je suis retourné à l’école et six mois plus tard, ils devenaient célèbres".

Le bâtiment de ce qui fut la patinoire Jones, sur Harrison Avenue à Kankakee, abrite aujourd’hui une église, le Missionary Baptist Church Community Center.

j5_jonesfamily

j5_jonesfamily_txt

Sources: daily-journal.com /larryvann.com /j5collector.blogspot.fr