Septembre 1994, Michael Jackson est en France avec sa jeune épouse Lisa Marie Presley, pour une seconde lune de miel, plus romantique que l’escapade à Budapest où le Roi de la Pop avait enregistré son short film HIStory en Août 1994.

Le 05 septembre, alors qu’il est à Paris, le couple se rend, en début d’après-midi au château de Versailles, pour une visite inopinée.

image

Situé au sud-ouest de Paris, à Versailles, dans le département des Yvelines, le château a été la résidence des rois de France, Louis XIV, Louis XV et Louis XVI au 17ème et 18ème siècle, jusqu’à la Révolution Française. Le domaine, qui englobe le château, le petit et le grand Trianon, le Grand Canal et le parc, est inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO et fait partie des monuments historiques français les plus prestigieux et les plus connus.

000_Par7229552

Le Roi-Soleil, Louis XIV, a fait appel aux meilleurs architectes de son temps pour construire les bâtiments imposants et magnifiques du château, qui sont devenus la référence de l’Europe entière, et à de nombreux peintres pour la réalisation des décors et des œuvres superbes qui ornent les murs et les plafonds du palais.

Michael Jackson voue une admiration immense à Louis XIV. Selon Gonzague Saint Bris, auteur de Au paradis avec Michael Jackson, Michael connaissait, entre autre, les talents de guitariste du Roi Soleil : "C’est tout à l’honneur du Sun King d’avoir en pionnier musical joué de l’instrument [la guitare]" (1)

Un passage par Versailles était donc un moment incontournable de ce séjour plus privé du chanteur en France …. Et pour moi, onmjfootsteps, 23 ans plus tard. Ce n’est bien sûr pas ma première visite à Versailles, mais ce samedi d’avril, accompagnée d’une amie, je décide de visiter ce célèbre palais d’un autre œil.

Alain Baraton est le jardinier en chef du Domaine national de Trianon et du Grand parc du château de Versailles depuis 1982. Présent lors de la visite de Michael en 1994, son témoignage est relaté dans l’ouvrage de Gonzague Saint Bris : "Lorsque Michael Jackson est venu à Versailles, c’était d’une façon tout à fait impromptue, accompagné par le vice-président d’Euro Disney. Il est arrivé vers treize heures et s’est dirigé directement vers les jardins où, prévenu par le responsable de la sécurité (…), je l’attendais. (…)

7465aa6cb95a6e447e8833f9358e2eac

Michael est arrivé avec son épouse, Lisa Marie Presley, je les guidai au milieu des jardins en leur donnant de longues et précises explications sur les plantes et leur ordonnancement, ce dont Michael se foutait royalement ! En chapeau, gants et lunettes noires, il marchait dans les allées de son rêve, les parterres de ses songes. Je remarquai cependant que sa femme était, elle, attentive à tout, appréciant la promenade et, semble-t-il, mes commentaires. (…) Elle apprécia tout particulièrement la visite de l’Orangerie royale ornée de centaines de plantes exotiques, orangers, bananiers, grenadiers, citronniers,…

14269787_1675218312805471_735070241_n

14248784_1675218329472136_1914788032_n  14269425_1675218339472135_2091420261_n

Michael, lui, était accompagné par six à huit gardes du corps. On a appelé la police de Versailles en renfort pour éviter les débordements car la foule devenait de plus en plus dense, et voilà que Michael est pris d’une envie naturelle. Nous sommes dans le Bosquet de la Reine près de l’Orangerie.

14249132_1675218296138806_1274829633_n

Pratiquement tous les gardiens du château sont présents maintenant, cela fait une trentaine de personnes. On attend la police nationale pour que Michael puisse uriner tranquillement. Une fois que le bosquet a été évacué, ratissé, vérifié, il fait pipi contre un arbre, cerné par les gardes du corps qui lui tournent le dos. Après avoir terminé, il franchit le buisson et apparait tout à coup à un groupe d’enfants en visite venu d’une école maternelle de Versailles. Ils sont aussi surpris que lui. Imaginez la stupeur des gamins de se retrouver devant leur dieu vivant à quelques lieues de leur école ! Très vite Michael fraternise avec eux et se montre adorable et infiniment gentil. (…)" (1)

Cette "rencontre magique" est d'ailleurs reprise dans un journal local quelques jours plus tard.

14281569_1675244702802832_1281205919_n

Si Michael commence sa visite par les jardins, la nôtre se fera après celle du château. Du haut de l'escalier des cent marches, nous découvrons l’Orangerie que Lisa Marie a tant appréciée.

20170422_142000  20170422_142005

L'Orangerie avec le Bosquet de la Reine, au fond à droite

Nous la traversons puis entrons dans le Bosquet de la Reine, avant de poursuivre vers le grand Canal.  Les bosquets de Versailles, imaginés par André Le Nôtre, sont des petits espaces clos, dissimulés au cœur du jardin boisé du château. Au nombre de quinze, ils sont décorés de fontaines, de vase et de statues et on y accède par des allées discrètes. Louis XIV et sa cour avaient l’habitude de s’y rendre pour prendre une collation, écouter de la musique ou danser.

Loin de penser qu’un autre Roi, celui de la Pop, ait pu s’arrêter ici pour une toute autre raison ( !), nous profitons de l’immensité des jardins, un véritable labyrinthe, ponctué de bassins, qui à cette époque de l’année, s’animent de jets d’eaux musicaux. Dommage que la météo ne soit pas spécialement avec nous, cela aurait probablement accentué la beauté de ces hectares de verdure.

Gonzague Saint Bris poursuit : "Ensuite Michael se dirigea vers le château pour aller visiter longuement les Grands Appartements, la chambre du roi, celle de la reine et bien sûr la galerie des Glaces, afin de retrouver en live la réverbération de tous les rayons dorés de son culte pour Louis XIV. (…) Quand on a annoncé l’arrivée de Michael Jackson à l’intérieur du palais, ce fut le branle-bas de combat. Il surgit de sa limousine blanche suivi de Lisa Marie, d’un traducteur et de trois gardes du corps. (…) Dans la galerie des Glaces, on montre à Michael et Lisa Marie le tableau d’Elisabeth Vigée-Lebrun, représentant Marie-Antoinette et ses trois enfants. Cette toile, peinte dans un esprit de propagande pour donner une image de la reine positive, familialement apaisante et valorisante, comporte cependant une note d’une infinie tristesse, qu’on ne perçoit pas tout de suite : ce berceau vide, allusion à la petite Sophie Hélène Béatrice, morte prématurément. (…)" (1)

mail_marie-antoinette_et_ses_enfants

Ariane de Lestrange, directrice de la communication du château de Versailles raconte : "Lisa Marie était très intéressée par cette toile, très troublée par ce tableau et à peine venait-elle de la quitter qu’elle retournait le voir en considérant avec une extrême attention tous les détails de la scène. Pourquoi cette intense curiosité ? Elle semblait profondément remuée par la présence du berceau vide. Etait-elle en mal d’enfant, elle qui n’en aura pas avec Michael ? Quoi qu’il en soit, j’ai perçu cela très profondément. Ce vide était celui qu’elle ressentait. Elle ne pouvait quitter des yeux ce portrait de famille frappé d’une mortelle mélancolie, comme si cela la concernait personnellement." (1)

"A un moment, dans la longue traversée des soixante-treize mètres de la Galerie des Glaces, Michael Jackson part en avant et tout le monde comprend qu’il faut le laisser se détacher du groupe. Quand il est loin et seul, il esquisse deux ou trois mouvements de danse, récréant pour sa propre personne cette harmonie dont il a le secret, qui le relie aussi bien à la jeunesse de son époque qu’à la somptuosité d’un siècle révolu", termine Gonzague Saint Bris (1)

La galerie des glaces est sans aucun doute le lieu le plus emblématique du château. Avec ses 357 glaces, ses 17 fenêtres cintrées, ses mille mètres carrés de peinture sur les voutes du plafond illustrant les réalisations du règne de Louis XIV, ses murs couverts de marbre blanc, ses lustres et torchères dorées coiffées de girandoles, ses nombreuses sculptures, ses statues et bustes, elle est au centre des Grands Appartements du château, juste derrière la chambre du Roi Soleil, symbolisant par la-même tout la puissance révélatrice du lieu.

Si Michael Jackson prend le temps de s’attarder dans cette salle, on peut facilement le comprendre. Elle représente à la fois un lieu d’Histoire, d’Art et est à l’image d’un roi alors au sommet de sa puissance et de sa gloire …. Tout ce que le chanteur aimait !

La galerie est évidemment LA pièce que les visiteurs attendent tous au cours du circuit. Rénovée il y a une dizaine d’années, elle concentre toute la beauté de ce palais …. Et tous les touristes aussi. Pas question de s’isoler et d’esquisser des pas de danse, comme a pu le faire Michael en 1994.

Dès l’entrée de la galerie, les appareils photos se surélèvent pour tenter de capter la majesté du lieu et bien sûr nous faisons de même.

20170422_111512  20170422_112248

Des torchères attirent notre regard plus particulièrement. Certaines ont leur socle orné de trois putti, (des enfants nus ressemblant à des angelots), un détail qui aurait certainement plu à Michael et qui rappelle les statues d’enfants à Neverland.

20170422_111953  20170422_111958

La visite des Grands Appartements commence cependant bien avant d’entrer dans la galerie des Glaces. C’est avec la Chapelle Royale, qui accueillit le mariage de Louis XVI et Marie Antoinette que les visiteurs entrent dans le vif du sujet. Si les appartements de la Reine sont fermés pour travaux (et nous n’avons donc pas pu voir le tableau de Marie-Antoinette qui avait tant fasciné Lisa Marie, qui se trouve, semble-t-il, depuis, dans l’Antichambre du grand couvert), le Grand Appartement du Roi permet de découvrir une enfilade de salons ayant reçu une décoration d’une richesse remarquable. La chambre du Roi, où mourut Louis XIV, est située au centre du château. Elle donne sur la cour Royale et est exposée face au soleil levant….. histoire de ne pas oublier que Louis XIV avait choisi l’astre pour emblème !

20170422_112929  20170422_113021

20170422_105752

Les pièces et les galeries se succèdent les unes après les autres et nous nous retrouvons enfin dans la cour Royale, aujourd’hui séparée de la cour d’Honneur par la Grille Royale. En 1994, lors du passage de Michael, cette grille n’existait pas (elle n’existait plus depuis la Révolution) et la Statue Equestre de Louis XIV trônait à la place, au centre de la cour d’Honneur. Une série de photos où Michael et Lisa Marie posent au pied de la statue de bronze fait partie des plus belles du couple, à mon avis. On les voit complices, souriants, et détendus. Un moment de cette visite qui n’est cependant pas évoqué dans le livre de Gonzague Saint Bris.

La statue haute de 10 mètres, avec son piédestal, a été retirée en 2006 pour être rénovée, et a été replacée en avril 2009 sur la Place d’Armes, devant l’entrée du château.

89463563  18055722_788609604634883_7492567505198128147_ob

Il est cependant assez facile de retrouver les lieux où ont été photographiés Michael et sa femme dans la cour Royale, car ils n’ont pas ou peu changé. #onmjfootsteps

6649468001  18076486_789042701258240_4805231815368417272_ob

michael-and-lisa-marie-presley-visit-the-chateau-de-versailles-in-france(78)-m-10

michael-and-lisa-marie-presley-visit-the-chateau-de-versailles-in-france(78)-m-2   18056372_788866214609222_5276260166763385229_ob

zjack_10

B3dkN-cIgAAxEwi  17966150_788589127970264_8553005321594080485_ob

Devant le pavillon Gabriel

 

1994-michael-jackson-lisa-marie-presley-visit-the-palace-of-versailles  20170422_103620

C’est la seule visite connue de Michael à Versailles. Il y sera présent toutefois de septembre 2008 à janvier 2009, pour l’exposition de Jeff Koons, sous la forme d’une statue, installée dans le salon Vénus, où l’artiste a représenté la star assise avec son singe Bubbles.

jeff-koons-at-versailles-2010-Michael-Jackson-2-Kopi

Michael Jackson n'aurait sans dout jamais pensé faire partie un jour de la cour du Roi Soleil ainsi!

Sources : (1) Au paradis avec Michael Jackson, Gonzague Saint Bris/Wikipedia/chateauversailles.fr 

Merci à Isa du site MJJDreamers pour son aide et ses photos. Merci également au fan qui m'avait adressé les photos de Michael dans le parc de Versailles. S'il se reconnait, je le citerai volontiers!