Fin mai 2006, Michael Jackson est au Japon. Il doit apparaître aux MTV Japan Video Music Awards où, il se voit remettre un MTV Japan’s Legend Award. Sa première apparition publique depuis la fin de son procès en juin 2005.

award  2006-may-27-japan-mtv-awards-42

Le lendemain de la cérémonie, le dimanche 28 mai 2006, Michael se rend, avec ses trois enfants, leur nounou Grace et sa porte-parole, Raymone Bain, dans un orphelinat de Tokyo. Situé au nord de la capitale japonnaise, le Seibi Gakuen Children’s Home est dirigé par des sœurs et accueille à l’époque environ 140 enfants, âgés de 2 à 18 ans.

Le van noir qui amène Michael devant l’établissement catholique est submergé par de nombreux fans et des médias au courant de cette visite. Il est accueilli à l’intérieur par des enfants tout aussi excités et qui n’y croient pas de voir la star.

michael-jackson-visits-seibi-gakuen-childrens-home-in-tokyo-japan(261)-m-30  michael-jackson-visits-seibi-gakuen-childrens-home-in-tokyo-japan(261)-m-31

michael-jackson-visits-seibi-gakuen-childrens-home-in-tokyo-japan(261)-m-11  michael-jackson-visits-seibi-gakuen-childrens-home-in-tokyo-japan(261)-m-15

Michael assite d’abord à un spectacle de danses et de musiques traditionnelles donnés par des enfants en kimonos, Prince, Paris et Blanket masqués à ses côtés.

michael-jackson-visits-seibi-gakuen-childrens-home-in-tokyo-japan(261)-m-12

michael-jackson-visits-seibi-gakuen-childrens-home-in-tokyo-japan(261)-m-34  michael-jackson-visits-seibi-gakuen-childrens-home-in-tokyo-japan(261)-m-8

michael-jackson-visits-seibi-gakuen-childrens-home-in-tokyo-japan(261)-m-38

Il se dirige ensuite vers la scène où il prononce un cours discours ("Je suis très content d’être là, je suis ravi d’être avec vous, des gens aussi charmants") et un I love You à la Japonaise, "Aishiteru", qui provoque des cris dans l’auditorium ! 

michael-jackson-visits-seibi-gakuen-childrens-home-in-tokyo-japan(261)-m-28

michael-jackson-visits-seibi-gakuen-childrens-home-in-tokyo-japan(261)-m-39

Tout sourire et très détendu, Michael s’est ensuite mêlé aux enfants pour leur signer des autographes et leurs distribuer des poignées de mains et multipliant les gestes d'attention.

michael-jackson-visits-seibi-gakuen-childrens-home-in-tokyo-japan(261)-m-3  michael-jackson-visits-seibi-gakuen-childrens-home-in-tokyo-japan(261)-m-36

 

michael-jackson-visits-seibi-gakuen-childrens-home-in-tokyo-japan(261)-m-16

michael-jackson-visits-seibi-gakuen-childrens-home-in-tokyo-japan(261)-m-23 (1)

Et sans oublier les photos souvenirs!

michael-jackson-visits-seibi-gakuen-childrens-home-in-tokyo-japan(261)-m-2 big

michael-jackson-visits-seibi-gakuen-childrens-home-in-tokyo-japan(261)-m-1

michael-jackson-visits-seibi-gakuen-childrens-home-in-tokyo-japan(261)-m-4  michael-jackson-visits-seibi-gakuen-childrens-home-in-tokyo-japan(261)-m-6

Dans une salle à l’écart, certains jeunes ont la chance de le rencontrer et de lui poser des questions. Ils lui demandent notamment pourquoi il a choisi de venir au Japon plus particulièrement. Michael répond "J’aime la culture, j’aime les japonais, ils sont toujours tellement charmants, loyaux, gentils, il y a tellement de respect dans ce qu’ils font. Et j’aime leur façon de vivre."

michael-jackson-visits-seibi-gakuen-childrens-home-in-tokyo-japan(261)-m-5

"Il est grand et très beau", déclare Eiho Omori, une jeune fille de 13 ans. "Je ne connais pas ses chansons mais je l’ai vu danser à la télévision."

La directrice de l’établissement, la sœur Kiyoko Mito, explique que "les jeunes enfants ne savaient pas qui il était mais la plupart des enfants de plus de 10 ans le connaissaient et ils étaient très excités à l’idée de sa venue. Personne ne pouvait croire qu’une telle star internationale nous rendrait visite. Les enfants ne m’ont crue que lorsqu’ils ont vu aux actualités que Michael Jackson était au Japon." Les enseignants se sont également dit très surpris en ayant appris la nouvelle de la visite du King of Pop.

michael-jackson-visits-seibi-gakuen-childrens-home-in-tokyo-japan(261)-m-37

Un exemple de plus de la bonté de Michael Jackson, le plus grand performer de tous les temps mais qui aimait à apporter des moments de joie aux moins chanceux dans la vie. Et ce malgré les lourdes épreuves que lui-même avait dû traverser.

michael-jackson-visits-seibi-gakuen-childrens-home-in-tokyo-japan(261)-m-29  michael-jackson-visits-seibi-gakuen-childrens-home-in-tokyo-japan(261)-m-26

Le passage à l'orphelinat est entre 3:56 à 5 :44, dans la vidéo.