Michael Jackson était un grand admirateur d’Halloween, une fête très prisée aux Etats-Unis. Le principe de se déguiser lui plaisait beaucoup, et même dans la vie de tous les jours, il pouvait adopter des déguisements souvent très efficaces pour passer inaperçu de ses fans. Et quand il s’agissait de partager des moments avec ses (les) enfants, il était toujours partant.

Michael Jackson rencontre le docteur William B. Van Valin II (qu’il appelait Barney) le 1er octobre 2001, dans son cabinet médical de Solvang. Durant quatre ans, jusqu’à la fin du procès de 2005, ce médecin et ami va régulièrement partager le quotidien du chanteur qu’il évoque dans un livre publié en 2012, Private Conversation In Neverland with Michael Jackson. Il consacre un de ses chapitres à la fois où il a célébré Halloween avec Michael.

51AIYd9emXL

"Une année, Michael, Prince et Paris sont venus chez moi pour faire Halloween avec nous. Prince et Paris avaient des costumes avec lesquels on ne pouvaient pas les reconnaître. Mais Michael portait un masque et un bonnet chirurgical, un t-shirt de Spiderman, un stéthoscope autour du cou et des surchaussures de Spiderman. Il était aussi reconnaissable qu’un Michael Jackson mal déguisé. Et pourtant, personne, au cours de la soirée, ne l’a arrêté pour avoir un autographe ou parler avec lui.

Je pensais qu’il voulait être reconnu (…). Je dis ça parce que j’avais dit à Michael d’arriver une fois la nuit tombée, dans le van bleu et de se garer dans mon allée. Ah il est bien venu quand il faisait nuit mais il est arrivé dans la plus grosse limousine blanche que je n’avais jamais vue. Il a essayé de se garer dans mon allée mais elle n’était pas adaptée pour une limousine et le chauffeur a du faire marche arrière et se garer dans la rue, ce qui n’était pas si simple non plus. Prince et Paris ont rejoint ma femme et mes enfants dans la maison et j’ai grimpé dans la limousine avec Michael. Je lui ai dit : 'Tu étais supposé venir avec le van bleu.' Il a rigolé et a dit : 'Oh je croyais que tu avais dit d’apporter la limousine blanche', et il a rit encore plus. Je lui ai demandé : 'Comment comptes-tu resté anonyme de cette manière ?' Les gamins frappaient déjà aux fenêtres et essayaient de voir à l’intérieur. Il a répondu : 'J’ai un plan.' Il a alors ouvert les portes de la limousine et laissé entrer les gamins qui le voulait à l’intérieur. Il n’avait pas encore son masque et son bonnet chirurgical, ni son stéthoscope et il portait un blazer noir avec une montre de poche en or par-dessus son t-shirt de Spiderman. Plusieurs enfants lui ont demandé s’il était Michael Jackson, ce à quoi il a répondu 'Non, je me suis déguisé en lui pour Halloween.' Les gamins ont semblé satisfaits de sa réponse et l’un d’eux a dit : 'Wouah, c’est un déguisement génial !'

Certains gamins l’ont questionné sur la limousine et lui ont dit que c’était cool d’en avoir une. Michael a dit : 'Vous voulez voir ce que ça fait ?' Et sans attendre la réponse, il a dit : 'Regardez ça, fermez les portes !' Il a appuyé sur des boutons, augmenté la stéréo, appuyé sur d’autres boutons et la fumée a commencé à envahir la voiture. Il a allumé un spot et a monté encore plus le son de la musique. On se serait cru en discothèque. Michael leur a demandé plusieurs fois s’il aimait ça et j’ai compris pourquoi il était venu avec cette limousine en particulier. Il avait quatre autres limousines avec lesquelles il aurait pu venir mais aucune ne faisait ça.

Michael et moi sommes ensuite sortis de la voiture et avons rejoint ma maison pour qu’il mette son costume. Je me souviens qu’il était aussi excité que Prince et Paris à l’idée d’aller "trick or treat" (à la chasse aux bonbons). Ma femme a du l’empêcher plusieurs fois de passer la porte pendant qu’elle redressait son t-shirt, remettait son col et ses surchaussures qui n’étaient pas dans le bon sens. Elle l’a aidé à mettre son masque et son bonnet chirurgical en essayant qu’il soit le moins reconnaissable possible. Elle lui a demandé : 'Qui es-tu Michael ?' 'Je suis Spiderman …. mais un peu original,' répondit-il en touchant le stéthoscope.

Nous sommes allés à la chasse aux bonbons, dans tout Ballard [Ballard, où vivait le Dr Van Valin, est une petite ville entre Los Olivos et Solvang, à quelques minutes du ranch de Neverland], sans s’arrêter. Les personnes qui reconnaissaient Michael le laissaient tranquille. Mais elles m’ont fait remarquer le lendemain qu’elle m’avait vu me promener en ville.

Michael ne voulait pas qu’on prenne de photo de lui et aucune caméra n’était autorisée à l’intérieur de son ranch, et la seule photo que j’ai de lui est une photo qu’il m’a lui-même donné. J’ai toujours respecté la règle et je n’ai jamais pris de photo de lui, même quand il était chez moi. Malgré tout, et bien que la personne qui a filmé ne le sache probablement pas, il existe une vidéo de Michael, nos enfants et moi, frappant aux portes pour demander "un bonbon ou un sort". Un de mes voisins filmait tous ceux qui venaient frapper chez lui. Les enfants étaient devant nous, sur le pas de la porte, récoltant les bonbons dans leur sac, pendant que Michael et moi discutions. Michael a soudain crié aux enfants 'Caméra !' Il a rapidement mis Prince et Paris hors du champ de la caméra, et il a même failli en tomber. Je suppose que tout a été enregistré mais je n’ai jamais demandé à la personne si je pouvais voir le film."(1)

Il semble que Michael aimait se déguiser en chirurgien. Ci-après deux photos d’un Halloween fêté avec la famille Cascio, avec ce déguisement.

Michael-Jackson-image-michael-jackson-36558374-474-339

jackson scrubs (2)_mid

Le 31 octobre 2008, Michael fête son dernier Halloween avec ses enfants, à Los Angeles, chez Nathalie Maine, la chanteuse du groupe Dixie Chicks.

2008

Source: (1) Private Conversation In Neverland with Michael Jackson, William B. Van Valin II (traduction: onmjfootsteps.com)