Le 11 novembre 1987, Michael Jackson arrive à Sydney, en Australie, en provenance de Hong Kong, pour la suite de sa première tournée mondiale en solo, le Bad Tour. Il est accueilli par de nombreux fans à l’aéroport et deux heures plus tard, il reprend un vol pour se rendre directement à Melbourne où doivent débuter les concerts australiens, le 13 novembre.

11 nov 1987 sydney

gallery_36_211725  gallery_36_13846

Surnommé "Crocodile Jackson" par les australiens, Michael est accueilli par des danseurs aborigènes à sa descente de l’avion à Melbourne, deuxième plus grande ville d’Australie.

gallery_9368_1375_357088

Cette tournée n’est pas la première sur le continent australien, Michael et ses frères étant déjà venus en 1973, mais pour la première fois au cours de ce Bad Tour, et cela deviendra un rituel important pour le King of Pop au cours des dates et des tournées suivantes, il se rend au chevet d’enfants malades.

Ainsi, le 12 novembre, il est accueilli au Royal Children’s Hospital de Melbourne, le principal hôpital pédiatrique de la ville et de l’état de Victoria (état où est situé Melbourne), où il rencontre la jeune Angela Darlington, âgée de 4 ans, et sa mère Helen. Plus de vingt ans plus tard, cette dernière a évoqué cette visite que les patients avaient pour consigne de garder secrète.

"Ma fille, Angela, était à l'hôpital avec des blessures à la tête après avoir été heurtée par une voiture. Un jour, les infirmières nous ont dit que Michael Jackson allait venir nous rendre visite. Nous devions garder le secret, afin que l'hôpital ne soit pas envahi par les fans. Il y a eu une grande agitation, quand ses assistants sont venus distribuer à tout le service des T-shirts et des copies signées de son album Bad. Puis il est arrivé, a fait le tour et parlé aux patients. […] Je lui ai dit bonjour. Il m’a dit qu'il était heureux de me rencontrer. J'étais stupéfaite. Il était très doux et semblait timide. J'ai eu le sentiment qu'il avait un amour profond pour les enfants, en particulier ceux qui étaient blessés. Puis il s'est accroupi et a dit 'Bonjour, Angela'. Elle ne pouvait pas parler, parce qu'elle venait de sortir du coma, mais elle s’est mise à sourire. Après ce jour, elle a commencé à aller mieux. Je pense à lui comme une source d'inspiration. Nous venions de passer des moments terribles : Angela était à l'hôpital et j'appelais Lifeline [un numéro de téléphone en Australie destiné à apporter du réconfort aux personnes qui vivent des moments difficile et un service de prévention contre le suicide] pour me ressaisir, mais ce jour-là il a été une source d’inspiration totale pour tout le service. J'ai pensé: 'Merci Dieu de l'avoir envoyé". Il avait une telle présence et une grande empathie envers les gens qui en avaient besoin. Angela a maintenant 25 ans, elle est à l'université et elle est pleine de vie. Il y avait un autre garçon dans le service qui avait environ 15 ans et c’était un grand fan. Après la visite de Michael, il a commencé à aller mieux aussi. Sa mère a pensé que c'était un miracle. Je crois que l’état de santé de beaucoup d'enfants s’est amélioré après l'avoir rencontré. Je pense que les gens devraient connaître ce côté de Michael. Je n'ai jamais cru qu'il était autre chose qu'une bonne personne. "

Angela melbourne hospital 1987

Quelques jours plus tard, le 18 novembre, de retour à Sydney, le chanteur se rend au Children’s Hospital de Randwick, un faubourg au sud-est du centre ville de Sydney. L’hôpital est l’un des principaux centres médicaux pour enfants d’Australie. Natasha Land, maman d’un des enfants hospitalisés à cette époque, a parlé de cette visite après la disparition de Michael.

"Je n'oublierai jamais ce jour, aussi longtemps que je vivrai, quand Michael est venu à l'hôpital avec de nombreux jouets en peluche, qu’il a si généreusement offerts à tous les enfants du service pédiatrique. Il a fait le tour du service, a rendu visite à chaque enfant et il leur a, à chacun, gentiment adressé des mots de réconfort. Je n'oublierai jamais la joie de ces enfants, du personnel médical et des parents présents ce jour-là.

21432956_1386310344792312_2681374739244975303_n

75590523_3665870_10

B2vPQWEIgAAEg9F

mike-with-sick-kids-rare-michael-jackson-12712077-1023-6961

 

CT93Zr2WwAEfEhx  CUE_vwOW4AANbUT

heal9  gallery_20054_1273_160456

Mon fils est aujourd’hui un adulte mais je voudrais partager cette photographie avec le monde entier, car elle montre la nature altruiste et généreuse de Michael. Mon fils avait malheureusement perdu son œil dans un accident à l’école cette semaine là et, comme vous pouvez l'imaginer, c'était une véritable tragédie pour toute la famille, mais ce jour-là, il nous a tous donné de la joie, du plaisir et beaucoup de bonheur."

sydney-1987b

Neuf ans plus tard, alors que son HIStory Tour passe par l’Australie, Michael se rend à nouveau dans ces deux hôpitaux, de Sydney d’abord, le 17 novembre 1996 puis de Melbourne, le 25 novembre, les bras chargés de cadeaux.

Au Children’s Hospital de Randwick, pendant près de deux heures, il restera auprès des enfants, leur signant des autographes ou jouant avec eux.

sydney 3  sydney 1996 1

sydney 1996 2  sydney 1996

Il passe également du temps auprès des enfants malades du Mater Children’s Hospital de Brisbane, ville où le HIStory Tour s'arrête le 19 novembre 1996, et leur signe patiemment des autographes.

brisbane 1996b  brisbane 1996c

brisbane 1996d   brisbane 1996 f

Sources: truemichaeljackson.com (traduction onmjfootsteps.com)