Dans un article paru dans le magazine américain US du 20 juillet 2009, peu de temps après la disparition de Michael Jackson, un de ses amis a partagé ses souvenirs du dernier Noël passé avec le chanteur, en 2008, entre un sapin de Noël immense et une surprise Star Wars.

"Qui a besoin d’un Père Noël lorsque Princesse Leia s’invite ? Pour ce qui allait finalement être son dernier réveillon de Noël, Michael Jackson a fêté cela de façon très simple dans son manoir de location de Holmby Hills avec ses enfants (Prince Michael, 12 ans, Paris, 11 ans et Blanket, 7 ans), son ami de longue date Arnold Klein, l’ami de ce dernier, Stephen Price et une invitée spéciale, l’icône de Star Wars, Carrie Fisher. Stephen Price se souvient.

1_tUgwuGFNvZoTikSA0YsGSA

"Il était évident qu'il adorait ses enfants", déclare S. Price  (en pull bleu sur la photo) de Michael Jackson

Les enfants étaient-ils des fans de Carrie Fisher ?

Michael avait indiqué que ses enfants étaient fous de Star Wars et adoreraient rencontrer Princesse Leia [le personnage joué par Carrie Fisher dans Star Wars] et donc Arnie (Klein) a arrangé la rencontre. Carrie est une des amies proches du Dr Klein et ce dernier est le parrain de sa fille, Billie.

Michael a fait descendre ses enfants en pyjama et leur a dit  'Voici Princesse Leia.' Ils étaient si excités ! Elle leur a fait son célèbre discours, le message 'Help me, Obi-Wan'.

Quels autres cadeaux ont-ils eu ?

Ils ouvraient tous leurs cadeaux le lendemain mais Michael les a laissé ouvrir ceux que nous leur avions apportés. Carrie a apporté une statue de Jabba le Hutt, ils ont eu quelques figurines, comme celle de Princess Leia dans sa tenue du film, en bikini. Nous leur avons donné un lot de bandes dessinées avec des figurines articulées et le vaisseau Millennium Falcon que Prince a commencé à monter … enfin jusqu’à ce qu’il commence à parler de Xbox.

Ils ne se comportaient pas comme s’ils étaient nés avec une cuillère d’argent dans la bouche. Ils sont tellement adorables et ce ne sont pas du tout des sales gosses d’Hollywood. Paris est très polie, un peu réservée. Prince est plus ouvert. Et Blanket est un gamin malin mais très calme aussi. Lorsque je lui ai demandé ce qu’il voulait pour Noël il m’a dit 'Je veux juste un animal en peluche'.

h0oEvRF

7a57e54c5e9e550f1b516aca8885ce94

"Ils se sont précipités pour l'embrasser", explique Price lorsqu'il évoque la réaction des enfants en voyant leur héroïne préférée

48  53

"Ce sont le enfants les plus géniaux que l'on puisse rencontrer" dit Price en évoquant la progéniture de Michael.

Par quoi d’autres avez-vous été frappé ?

Il y avait de la musique de Noël et la maison était magnifique. Il avait cet immense sapin décoré. Il me disait que dans l’autre maison, il aimait garder un sapin de Noël toute l’année avec un train électrique en dessous parce qu’il adorait la magie et l’esprit de Noël. Il aimait ressentir cela tout le temps.

Son humeur était-elle bonne ?

Oui, excellente. Il était très heureux, comme un parent très excité de voir ses enfants excités. Il était aussi incroyablement patient. Lorsqu’ils lui posaient une question, il leur accordait cent pour cent de son attention pour les aider à trouver une solution. Je l’ai vu leur dire non mais toujours avec une explication. Il leur était très dévoué.

1_-7AdEocgI-KUx6UtGHMS6w

Qu’est-ce qui le motivait en tant que père ?

Il voulait qu’ils aient la chance d’avoir une enfance, ce que lui n’a jamais eu. C’était très important pour lui. Il s’assurait qu’ils s’amusaient parce qu’ils étaient avant tout des enfants. Il faisait en sorte qu’ils aient tout ce qui était nécessaire mais il connaissait la différence entre un besoin et une envie. Il a su leur donner une base solide pour être de bonnes personnes et c’est ce que j’ai vu en ces gamins : ils étaient brillants, intelligents et bons.

Comment vous souviendrez-vous de Michael ? 

Il était gentil, doux. Il avait une qualité difficile à décrire, il était presque innocent en quelque sorte, et très enfantin dans sa façon de voir le monde. On avait l’impression qu’il ne se focalisait pas sur les problèmes. Il voulait simplement rendre les choses meilleures. C’est ce qui m’a le plus impressionné.

10189455-large

1_NXbN-iQxt6gc5atqE0bqAw

 

Lire aussi les souvenirs de Carrie Fisher sur ce réveillon de Noël passé auprès de Michael ici

Source: US weekly (article ci-dessous, traduction onmjfootsteps.com)

CCI29112017b