Le 17 septembre 1996, le HIStory Tour s’arrête à Moscou (Russie). Arrivée deux jours auparavant dans la capitale russe, Michael est très occupé la veille de son concert par plusieurs rencontres avec des officiels et des enfants russes.

Ainsi le 16 septembre, en fin de matinée, entre une cérémonie officielle avec le maire de Moscou et le festival HOPE des petits orphelins, Michael Jackson se rend au musée des Beaux-Arts Pouchkine.

Tourist-Information-Russia-The-Pushkin-Museum-of-Fine-Arts-Front-view

Situé dans le centre de Moscou, pas très éloigné du Kremlin et face à la cathédrale du Christ-Sauveur, le Pushkin State Museum of Fine Arts est le plus grand musée de Moscou d'art européen qui abrite notamment des œuvres impressionnistes de Gauguin, Monet et Manet, des peintures de l’école flamande (Rubens ou Brueghel), hollandaise (Rembrandt) ou encore italienne (Boticelli ou Guido Reni). Le Musée compte aujourd’hui plus de 670 000 œuvres tous domaines confondus (toiles, sculptures, dessins, pièces d'art décoratif, archéologiques et numismatiques, photographies artistiques).

Si on ne sait pas grand-chose de la visite de Michael dans ce musée (il semble que mêmes les documents d’archives que l’ont peut trouver sur Youtube ne l’aient pas évoquée), il existe pourtant quelques photos de Michael à l'extérieur du musée, dans l'allée qui mène à l'entrée principale (probablement à sa sortie du musée) ....

034  033

Pushkin-Museum

.... et d'autres à l'intérieur du bâtiment, qui montrent l’intérêt de Michael pour certaines des pièces.

En montant les escaliers qui mènent au premier étage où commence la visite du musée, on accède à l’Italian Courtyard.

Fig-Pushkin-Museum-and-David_f09181cbf1769e4050fea841b6d84ca5

L’architecture de cette galerie est inspirée de la cour intérieure du Palais du Bargello de Florence (qui abrite le musée national du Bargello). Au milieu de cette salle trône une réplique en plâtre du célèbre David de Michel-Ange, pour lequel Michael avait une adoration particulière. Il n’hésite pas d’ailleurs à se faire photographier devant comme il l’avait déjà fait quelques années auparavant devant l’original exposé à la Galleria dell'Accademia de Florence (Italie). (voir ici)

gallery_7_1173_118163 (1)  026

Une autre photo montre la star à l’étage supérieur, dans la salle d’exposition consacrée à l’Art espagnol et italien du 17ème siècle. Michael et l’une des employés du musée sont devant un tableau attribué à Angelo Caroselli, Saint Sebastian and Irene.

sICQA

9d892bce496d9ae4c1f3cee3d624141c--st-sebastian-dell-arte

Même s’ils semblent observer une autre oeuvre, ce n’est pas la première fois que Michael Jackson s’arrête devant un tableau de Saint Sebastian. En 1988, alors qu’il était à Paris pour son Bad Tour, l’artiste s’était fait ouvrir les portes du Musée du Louvre après les horaires d’ouverture et parmi les toiles qu’il avait souhaité voir se trouvait le Saint Sebastian de Guido Reni. (voir ici

Alors pourquoi Michael Jackson s’intéressait-il à ce Saint, qui l’a probablement inspiré pour l’une des photos tirées des sessions de tournage du short film You Are Not Alone ?

115899094

Saint Sébastien est l'un des saints militaires martyrs des premières églises chrétiennes. Selon la légende, durant la persécution contre les Chrétiens au 4ème siècle, Sébastien, qui accomplit des miracles est dénoncé et condamné à être attaché à un poteau au milieu du Champ de Mars avant d'être percé de flèches par ses archers. Il est laissé pour mort et abandonné mais guéri de ses blessures avant d’être tué un peu plus tard à coups de bâtons.

L’image du martyr parle d’elle-même et on pense évidemment à toutes les accusations subies par Michael Jackson, judiciaires ou médiatiques. Michael Jackson aura pu faire un parallèle entre les flèches reçues par Sébastien qui réussi à se relever et se remettre de cette condamnation avec les attaques qu’on lui a lancées tout au long de sa carrière et qu’il a toujours su affronter malgré la douleur.

A noter que Le Martyre de saint Sébastien est une œuvre de Claude Debussy, l’un des compositeurs préférés de Michael.

Le chanteur aura probablement demandé à voir d’autres œuvres au cours de sa visite.

gallery_7_2583_8511

 Féru d’Art, il aimait se rendre dans les grands musées lorsqu’il parcourait le monde. Mais les honneurs que lui réservaient ces musées avaient souvent lieu en dehors de l’œil des caméras, ce qui lui permettaient de souffler un peu entre les mondanités.

Sources: arts-museum.ru/Wikipedia