Une fois les immanquables visités, j’ai décidé de me rendre sur des lieux que je ne connaissais pas encore (pour la plupart), #onmjfootsteps bien sûr mais il s’est avéré que ce sont également des endroits réputés de Los Angeles.

Ces premières adresses sont liées à des sessions de photos réalisées au cours des années 70, à l’époque des Jackson 5. Jim Britt est alors le photographe officiel du groupe et va réaliser de nombreuses couvertures de leurs albums, des albums solos de Michael ainsi que des photos individuelles du jeune chanteur.

Sans titre 1

C’est à Beverly Hills que me mènent mes premières recherches. Qui ne connait pas le sigle "Beverly Hills" (le Beverlys Garden Park Lily Pond) marquant l’entrée dans le célèbre quartier richissime de Los Angeles (Beverly Hills est en fait une ville à part entière) ? Tous les touristes s’y arrêtent pour se faire photographier …. Et je ferai la même chose!

20180220_105307

Mais avant d’y arriver, le long du Santa Monica Boulevard, se trouvent les Beverly Hills Gardens. Sur un peu plus de trois kilomètres s’étend le Walking Trail, une piste bordée d’arbres, de pelouses et de bancs où il fait bon se promener.

C’est sur ce Walking Trail, qu’en 1973, Jim Britt photographie Michael dans différentes postures.

2  b308b11015824f1c54b702d39ba5b72d

CSfEIJcWoAAeQ-B  t02200326_0800118512636220938

Difficile de retrouver l’endroit exact où ont été pris ces clichés. Même si les lieux ont peu changé en 45 ans, trois kilomètres de piste, c’est long, et surtout une partie est fermée pour des travaux.

20180220_110732  20180224_140951

Quelques photos plus tard de ce qui pouvait ressembler aux lieux, je reprends la voiture pour me rendre à quelques kilomètres de là, toujours à Beverly Hills, dans un parc situé devant le Beverly Hills Hotel.

Le Will Rogers Memorial Park est un parc public en forme de triangle, à l’intersection de trois grands boulevards de la ville : West Sunset Boulevard, North Canon Drive et North Beverly Drive.

Si Beverly Hills est un quartier huppé où se côtoient des maisons toutes aussi belles les unes que les autres, même la plus simple, les rues sont très agréables et peu bruyantes. Larges avenues bordées de palmiers, on y côtoie peu de monde et le Will Rogers Memorial Park est à l’image du "neighborhood" où il se situe.

Calme, discret et peu fréquenté, c’est un charmant endroit où les résidents viennent profiter du soleil ou promener leur chien autour de la grande fontaine centrale.

20180220_114356  20180220_115414

C’est justement cette fontaine qui m’intéresse car c’est sur celle-ci que Jim Britt avait photographié Michael, en 1975, exécutant ce qu’il avait appelé, en 2014, dans un article du Rolling Stone "les pas précurseurs du Moonwalk"

600px-10

Dans les bassins de la fontaine, des petits murets la divisent en plusieurs sections. Michael avait grimpé sur l’un d’entre eux tandis que Jim Britt immortalisait ce moment. Des photos, ainsi que d’autres de Michael assis au bord de la fontaine ou sur un banc du parc, réalisées dans le cadre de la préparation du dernier album solo de Michael chez Motown, Forever Michael.

5  gallery_4_94_241387

C’est donc avec ces photos en tête que je m’installe également autour de la fontaine, sans oublier de prendre quelques clichés #onmjfootsteps….mais je ne m'aventurerai tout de même pas à m’avancer au milieu de celle-ci !

20180220_114251  20180220_114317

L’adresse suivante me mène à Hollywood, au pied d’un fast food, vendeur de Hot Dogs. Mais pas n’importe lequel : Pink’s Hot Dog est un des plus célèbres vendeurs de Hot Dogs de Los Angeles. Installé depuis 1939, non loin des studios Paramount, son succès ne faiblit pas (la queue devant le restaurant en est la preuve !) et depuis 77 ans, de nombreuses stars sont passées dans les murs du restaurant.

20180224_112600

20180224_112611  20180224_112815

Au cours d’une des sessions photos pour l’album Forever Michael, en 1975, Jim Britt décide de photographier Michael au stand du restaurant, une bouteille de coca à la main, comme le ferait n’importe quel ado de son époque. Une photo simple d’un Michael tout sourire.

rs-132017-201404-michaeljackson-05-x1800-1399064113

Et une pose simple à reproduire. Si vous êtes friands de hot dogs, vous aurez même accès à la salle souvenirs du restaurant où se trouvent toutes les photos des stars venues chez Pink’s

A quelques rues du fast food et de son bruyant et passager boulevard, on se retrouve dans une rue résidentielle et calme, la Sycamore Avenue. Une rue commune à Los Angeles mais au croisement de celle-ci et de 1st street, les Jackson 5 ont réalisé un photoshoot pour l’album Moving Violation, toujours en 1975 sous l’objectif de Jim Britt. Probablement l’un des derniers avec le photographe puisque Moving Violation est le dernier album enregistré par le groupe avant son départ de la Motown.

R-2877524-1305273333  51pg+TQmxBL

Sur une des photos prises ce jour-là, les fans attentifs auront d’ailleurs remarqué l’adresse de la rue.

fce9066573927273ed999fd667de77cc

Le bâtiment blanc que l’on aperçoit sur la pochette de l’album est toujours présent et reconnaissable. La rue, peu passagère, permet même de prendre la pose en plein milieu, façon Jackson 5 !

moving violation  20180224_113932

 On peut dire que les sessions de photos de Jim Britt m’auront fait visiter Los Angeles. Mais elles ne seront pas les seules……….. ;)

 

Adresses utiles

- Beverly Gardens Park : 9439 Santa Monica Blvd, Beverly Hills

- Will Rogers Memorial Park, Beverly Hills

- Pink’s : 709 N La Brea Avenue

- Lieu de shooting pour l’album Moving Violation : 100 N Sycamore Avenue