Le 19 juin 1988, le Bad Tour de Michael Jackson s’arrête dans la ville de Berlin, en Allemagne de l’Ouest. Un concert mémorable, un an et demi avant un évènement historique : en novembre 1989, le mur qui sépare les deux Allemagne, tombe.

Probablement touché par la ville, Michael écrira un texte, Berlin 1989, sur ce moment de l’Histoire dans son recueil Dancing The Dream, paru en 1992. Et y reviendra à plusieurs reprises au cours de sa carrière

Voici les quelques adresses où l’on peut se rendre #onmjfootsteps dans la capitale allemande.

Arrondissement de Mitte

Les lieux historiques

Bâtiment du Reichstag : c’est sur la place de la République, face au parlement allemand que la scène du Bad Tour s’installe en juin 1998. Un concert que des milliers de jeunes de Berlin Est, derrière le mur qui longeait le Reichstag, ont cherché à écouter en se rapprochant au plus près (vers la porte de Brandebourg), malgré les manœuvres de la Stasi pour les entraîner dans un autre endroit où le concert serait diffusé avec 2 minutes d’écart sur le temps réel.

545741085

Platz der Republik 1, 10557 Berlin. Métro ligne U55, station Bundestag

Porte de Brandebourg (Brandenburger Tor) : Si rien n’indique que Michael Jackson s’est rendu devant ce symbole historique de la ville de Berlin, il est à noter qu’il s’en est probablement inspiré (avec ses 12 colonnes, 6 de chaque côté formant 6 passages) pour sa scène du HIStory Tour.

michael-jackson-stadium1  800px-Berlin_-_0266_-_16052015_-_Brandenburger_Tor

Pariser Platz, 10117 Berlin. Métro ligne U55, station Brandenburger Tor

Checkpoint Charlie : à la frontière entre les districts de Mitte (en secteur soviétique) et Kreuzberg (en secteur américain), le point de contrôle Charlie est l'un des postes-frontières de Berlin qui, lors de la guerre froide, permettait de franchir le mur qui divisait la capitale allemande entre le secteur Ouest et le secteur Est. Le 18 juin 1988, en début d’après-midi, Michael Jackson arrive au point de contrôle, accompagné d’une jeune femme de 25 ans et de deux équipes de tournage. Il n’y restera que quelques minutes.

360_jackson_stasi_0731

Enfin, c’est que tout le monde croit. En 2009, un article du Time indiquait qu’il ne s’agissait que d’un sosie qui s’était rendu ce jour-là à Checkpoint Charlie. Et une vidéo d'époque en a apporté la preuve.

Le lieu reste toutefois historique, avec ou sans la visite de Michael Jackson.

Angle de Friedrichstrasse et Zimmerstrasse, 10117 Berlin. Métro ligne U6, station Kochstrasse

La Gemäldegalerie ou Galerie de peintures : La Pinacothèque est l'un des musées Nationaux de Berlin situé dans le complexe muséal du Kulturforum ouvert en 1998. C'est l'un des plus importants musées au monde de peinture européenne du 13ème siècle au 18ème siècle aussi bien par la taille que par la qualité des collections, qui comprennent des chefs-d'œuvre d'artistes tels que Giotto, Sandro Botticelli, Albrecht Dürer, Lucas Cranach, Raphael, Le Titien, Le Caravage, Pierre Paul Rubens, Rembrandt ou encore Johannes Vermeer.  En novembre 2002, Michael, alors qu’il est en ville pour recevoir un Bambi Awards, Michael visite le musée. Une photo le montre devant la Madone Bardi et le San Sebastiano de Botticelli, dans la salle XVIII.

La Madone Bardi et le Saint Sebastien de Botticelli derrière

Matthäikirchplatz, 10785 Berlin. Métro U2, Station Potsdamer Platz

Zoo de Berlin (Zoologischer Garten Berlin) : Michael Jackson visite pour la première fois ce plus ancien parc animalier d’Allemagne le 19 juin 1988, quelques heures avant son concert dans la ville. Il y viendra incognito, à pied (à lire ici . Des photos le montrent déguisé dans le parc dont l’une au pied d’une des massives statues d'éléphant à l'entrée du zoo. Il reviendra visiter l’endroit en 1997 puis en 2002, chaque fois passant par l’enceinte des primates.

110501917

Hardenbergplatz 8, 10787 Berlin. Métro lignes U2 ou U9, station Zoologischer Garten

Divers

Dussmann das Kulturkaufhaus : ce megastore culturel installé sur Friedrichstrasse, la principale artère commerciale de Mitte, voit Michael Jackson s’inviter dans ses rayons de CD et DVD le 19 novembre 2002.

1  2

Friedrichstrasse 90, 10117 Berlin. Métro ligne U6, station Friedrichstrasse

Parc de Tiergarten : Poumon vert de la ville, le parc immense est situé en plein centre de Berlin, fait face à la porte de Brandebourg et est traversé par la Strasse des 17 Juni sur laquelle se trouve la colonne de la Victoire (Siegessäule). C’est dans une allée discrète qu’un arbre sert d’hommage à Michael Jackson. Un mémorial de fans pour les fans où sont déposés des cartes, des peluches et des petits mots.

jacksonbaum-001

Lichtensteinallee, 10787 Berlin. Metro lignes U2 ou U9, station Zoologischer Garten

Musée Madame Tussauds : Comme dans la plupart des musées Madame Tussauds à travers le monde, la statue du King of Pop est également présente dans celui de Berlin, situé à 2 minutes à pieds de l’hôtel Adlon.

Unter den Linden 74, 10117 Berlin. Métro ligne U55, station Brandenburger Tor

Les Hôtels

Hôtel Pullman Berlin Schweizerhof : Officiellement, Michael Jackson loge à l’hôtel Intercontinental lorsque le Bad Tour passe à Berlin en juin 1988. En fait, c’est son sosie qui y séjourne. La star, elle, se trouve dans un hôtel cinq étoiles cent mètres plus loin, afin d’éviter la cohue des fans.

Budapester Str. 25, 10787 Berlin. Métro lignes U1, U2, U3, station Wittenbergplatz

Sheraton Berlin Grand Hotel Esplanade: C’est dans cet hôtel de luxe, construit en 1908 et qui a vu les plus grands noms passer dans ses murs, que Michael Jackson loge en septembre 1992.

Luetzowufer 15, 10785 Berlin. Métro lignes U1, U2, U3, U4, station Nollendorfplatz

Hôtel Adlon Kempinski : A 150 mètres de la symbolique porte de Brandebourg, cet hôtel de luxe restera tristement célèbre dans la vie de Michael Jackson, qui, en novembre 2002, de la fenêtre de sa suite du troisième étage, a brandi dans le vide devant ses fans, son jeune fils de quelques mois.

Michael_Jackson_Berlin_Hotel_Adlon_Blanket_Balcony

Unter den Linden 77, 10117 Berlin. Métro ligne U55, station Brandenburger Tor

Arrondissement de Neukölln

Estrel Convention center : c’est dans ce complexe de 6000 places, lié au plus grand hôtel d’Europe (1125 chambres) que Michael Jackson reçoit le 21 novembre 2002, des mains de l’ancien tennisman Boris Becker le Bambi Awards, 'Pop Artist of the Millennium' (voir ici)

Sonnenallee 225, 12057 Berlin. S-Bahn (train) 41 ou 42, station Sonnenallee

Arrondissement de Pankow

Le Friedrich-Ludwig-Jahn-Stadion : le 4 septembre 1992, le Dangerous Tour de Michael se produit dans ce stade situé quelques années auparavant dans Berlin-Est. Une façon de proposer un spectacle à ceux qui n’avaient pas pu voir son Bad Tour quatre ans plus tôt. A noter que le concert aurait du avoir lieu initialement au parc de Maifeld, proche du stade Olympique.

79410d6b1afcbf318b557e3517e26ef7  250px-1992_Michael_Jackson

Cantianstrasse 24, 10437 Berlin. Métro U2, station Eberswalder Strasse

Arrondissement de Charlottenburg-Wilmersdorf

Olympiastadion Berlin : Le 1er août 1997, le HIStory tour se produit dans ce stade construit pour les Jeux Olympiques de 1916, qui n’auront finalement pas lieu en raison de la guerre, et qui accueillera ceux de 1936 et les coupes du monde de football de 1974 et de 2006 (la tête de Zidane en finale, c’est sur cette pelouse !)

460

Olympischer Platz 314053 Berlin. Métro ligne U2, station Olympiastadion

Arrondissement de Lichtenberg

Gare de Berlin-Lichtenberg : c’est dans cette gare, la gare la plus importante de Berlin-Est dans les années 80 mais avec aujourd’hui de nombreuses voies abandonnées, que Michael Jackson arrive à Berlin pour son Dangerous Tour par l’Orient Express

Weitlingstrasse 22, 10317 Berlin. Métro ligne U5, station Friedrichsfelde