Diffusé jeudi 21 mars sur M6, le documentaire Leaving Neverland n’a pas resisté face à l’émission Kho Lanta, qui pourtant n’a pas cartonné.

LN Flop

Les audiences sont tombées : malgré le buzz voulu par M6, Leaving Neverland n’aura finalement pas attiré autant de monde qu’espéré : 1,785 million de téléspectateurs, soit 8.8% de parts de marché sur l'ensemble du public, selon Médiamétrie (1), pour le documentaire et 1,1 million de téléspectateurs pour le débat. M6 se classe troisième derrière TF1 et France 3.

Sur les réseaux sociaux, et plus particulièrement sur Twitter, le public n’a pas été dupe. Les hashtags #WadeRobson et #LeavingNeverland étaient dans les tendances et une grande majorité s’accordaient sur le côté malsain du documentaire, le mauvais jeu d’acteurs des deux accusateurs et le manque évident de preuve.

2

3

Le débat qui a suivi le documentaire a duré environ 45 minutes. Dan Reed, le réalisateur du film, Olivier Cachin, Hector Barjot (le grand collectionneur français que l’on connait tous pour sa chaîne youtube) et Hélène Romano, psychothérapeute spécialisée dans les traumatismes étaient les invités de Nathalie Renoux.

Un débat très intéressant mais trop court, avec les interventions pertinentes d’Olivier Cachin et Hector Barjot qui ont souvent mis Dan Reed mal à l’aise. La psychothérapeute a également soulevé des faits pertinents qui ont permis aux téléspectateurs de se poser des questions sur la véracité des propos et la personnalité des accusateurs et de leur famille.

Le débat est en replay ici (sur inscription)

Tout n’est donc pas négatif dans cette soirée. Mais le combat continue.

C’est maintenant le moment pour (re)faire une saisine auprès du CSA (ici), qui pour rappel, ne pouvait rien faire avant la diffusion de ce documentaire. Avec bien sur comme motif le manque de déontologie mais aussi la signalétique non adaptée. Le documentaire était indiqué comme "interdit au moins de 12 ans" mais au vu des descriptions qui y sont faites, à une heure de grande écoute, il aurait plus judicieux de l’interdire au moins de 16 ans.

Enfin, petit rayon de soleil parmi les nuages de ces dernières semaines. Pour commémorer les dix ans de la disparition de Michael Jackson, un autre documentaire sera diffusé en juin. Beaucoup moins sujet à polémiques, tourné entre Paris et Los Angeles, ce documentaire de 90 minutes a recueilli des témoignages exceptionnels de Joe Jackson, des frères de Michael et des collaborateurs du chanteur.

"On va revenir sur les circonstances de sa mort, expliquer comment, à 50 ans, il en est arrivé à ce degré d'épuisement et d'addiction aux médicaments. C'est une histoire qui n'a jamais été racontée", promet Gilles Ganzmann, le réalisateur.

"C'est tout l'inverse du documentaire de HBO. On va montrer que Michael a été beaucoup manipulé, qu'on lui a soutiré beaucoup d'argent tout au long de sa vie. On va faire parler une nièce de Michael, Brandi Jackson, qui a été la petite amie de Wade Robson pendant la période où il prétend avoir été abusé... et qui nous explique comment il profitait de la générosité de la star", explique le producteur, Christophe Koszarek (2)

Le documentaire sera également diffusé dans une vingtaine de pays à l'étranger.

Sources : (1) Télé Star/ (2) Télé Star