Disneyland était probablement l’un des endroits préférés de Michael. Celui de Marne La Vallée, en France, ne faisait pas exception. Et quand on visite le parc, en tant que fan, on ne peut s’empêcher – enfin JE ne peux m’empêcher – de penser visite #onmjfootsteps.

Je vous propose donc aujourd’hui un itinéraire dans le parc Disneyland Paris sur les traces de Michael, basé sur les photos que l’on connait.

Avant d’entrer à Disneyland, les hôtels

 

plan parc disney numéro

 

En tant que visiteur assidu, Michael Jackson a souvent occupé des suites luxueuses dans des hôtels du parc. On pense bien sûr à l’emblématique Hôtel Disneyland, mais au cours des années 2000, le chanteur a séjourné de façon anonyme dans les suites présidentielles de l’hôtel New York, les Roosevelt et Vanderbuilt Suites.

Que vous arriviez du parking visiteurs ou de la gare de Marne-la-Vallée-Chessy, avant d’entrer dans le parc, marchez jusqu’ à l’extrémité de Disney Village. A une dizaine de minutes, l’hôtel New York qui comme son nom l’indique est à l’effigie de la ville de New York fait face au lac Disney.

1- L’Hôtel New York

En 2015, j’ai eu l’occasion de visiter l’une des suites occupée par Michael, la Vanderbilt Suite, du nom de cette riche famille américaine qui marqua l’histoire des Etats Unis au 19ème siècle. Le même jour, j’avais réussi à obtenir un rendez-vous avec l’hôtel Disneyland pour me faire ouvrir les portes de la Sleeping Beauty Suite et en fin de journée, la chance m’a également souri en entrant dans le lobby du New York Hotel.

Je savais que Michael Jackson se faisait alors appeler Monsieur Steven c’est avec ce renseignement que je m’étais approchée d’une employée pour la questionner. Si dans un premier temps, elle m’avait dit qu’elle ne savait pas grand-chose, j’ai compris dans son regard, que ce n’était pas le cas. Et, en insistant, en lui donnant les détails que je connaissais, elle avait finit par me confirmer l’information et aller chercher un de ses collègues qui m’a menée à la suite. L’employé de l’hôtel était d’ailleurs présent lors des séjours de la star. Pendant que l’ascenseur nous menait au huitième étage de l’aile centrale de l’hôtel, la Midtown Tower, il m’avait expliqué que Michael était venu à deux reprises, sans savoir pourquoi il avait décidé de changer d’hôtel (il logeait jusqu’à présent au Disneyland Hotel). Il supposait qu’il souhaitait être tranquille, loin des fans. Il m’avait confirmé que la star s’était enregistrée sous le nom de Monsieur Steven et qu’il avait eu à faire à quelqu’un de très discret, agréable et gentil, loin de l’image de la star publique que l’on connaissait, mais toujours entouré de gardes du corps.

La suite 8224 est dans un long couloir à l’ambiance feutrée, au sein de L’Empire State Club, qui fonctionne comme le Castle Club de l’hôtel Disneyland : un club privé avec des services améliorés. Cette suite présidentielle forme un duplex de 166 mètres carrés avec un grand salon-salle à manger (et un piano où Michael aurait aussi laissé une signature), une grande chambre et une salle de bain en marbre. La déco était bien sûr à l’effigie de la grosse pomme, lumineuse, très moderne et sobre à la fois, et, petit plus, avec une très belle vue sur le lac Disney.

Je n’avais pas eu la possibilité de visiter la Roosevelt Suite, qui est exactement la même suite que celle-ci, mais disposée symétriquement. C’est dans cette dernière suite que les trois enfants de Michael avaient été photographiés en tenue de Peter Pan, en 2006.

20200118_193933

20200118_193847

Photos: Google

[Le New York Hotel est actuellement fermé pour rénovation. Il devrait rouvrir au cours de l’été 2020 sous le nom de Disney's Hotel New York - The Art of Marvel. S’il garde bien sûr son inspiration new yorkaise, il sera redécoré aux couleurs de l’univers Marvel et les super héros seront omniprésents.]

Rendez-vous ensuite à l’entrée du parc. Une fois la sécurité passée et avant de vous introduire dans Disneyland, dirigez-vous vers la gauche pour trouver l’entrée de l’hôtel Disneyland.

Vous noterez au passage, en passant sur la promenade Disney, que les plaques avec des noms de célébrités, dont celle de Michael, et d’anonymes ont été retirées.

2- L’Hôtel Disneyland et la Sleeping Beauty Suite

Michael Jackson aimait particulièrement la Sleeping Beauty Suite de l’hôtel Disneyland où il a souvent séjourné dans les années 90, à tel point qu’il avait surnommé cette suite présidentielle de 180 mètres carrés, à plus de 7000 euros la nuit, "My Home".

Si vous n’avez pas les moyens de vous payer une nuit dans cette suite de La Belle au Bois Dormant, il est toujours possible de demander à la visiter, et c’est ce que j’ai pu faire en 2015. Cela n’a pas été chose facile, mais à force de persévérance, j’ai finalement pu accéder au très select Castle Club de l’hôtel.

En pénétrant dans l’hôtel, vous n’aurez aucun mal à repérer l’escalier qui mène aux étages. Michael Jackson et Lisa Marie avaient été photographiés le descendant en septembre 1994.

20200105_102414

Le Castle Club est une partie privée de l’hôtel, avec son propre ascenseur, sa propre réception, ses chambres et ses services particuliers. J’avais été reçue par un des employés, vêtu élégamment, à la manière victorienne, représentative de l’ambiance de l’hôtel, qui, pendant plusieurs minutes, m’avait présenté tous les avantages du Castle Club. Il pensait que je venais préparer un futur séjour en famille et je ne l’avais pas dissuadé !

L’accès à la suite 2403 se fait par une double porte blanche à côté de laquelle le nom The Sleeping Beauty Suite est signalé sur une petite plaque dorée. L’entrée donne sur un petit vestibule par lequel on arrive au salon, une pièce lumineuse et spacieuse. Mon regard avait été immédiatement attiré vers la magnifique vue qui donne sur la gare de Main Street, directement dans l’axe du château. Avant d’avancer vers la bow-window, cette baie vitrée légèrement arquée, j’avais remarqué devant moi une sculpture de la scène du baiser dans le dessin animé de la Belle aux Bois Dormants, avec le prince, la princesse Aurore et les trois fées. J’avais fait quelques recherches et avais appris que cette pièce, protégée dans une boîte transparente, est une capodimonte, une marque de porcelaine luxueuse italienne. Il n’en existe que 364 exemplaires dans le monde.

Je m’étais ensuite approchée vers la baie vitrée, avec ses dix fenêtres rectangulaires …. la vue est remarquable. C’est donc de ce balcon que Michael pouvait entendre et voir ses fans qui, chaque fois qu’il était dans le parc, attendaient patiemment une apparition, un geste de sa part !

Au centre de la pièce, juste sous la coupole peinte avec les trois fées, une table en verre, décorée également avec les fées, est entourée par un sofa et de larges fauteuils. Michael aurait laissé une signature sur le support en marbre de la table qui a été retiré depuis. Lorsque j’avais évoqué cette anecdote avec le jeune homme, celui-ci m’avait indiqué qu’il était présent dans le parc lors de certaines venues de la star mais qu’il n’avait entendu parler que d’une signature sous le piano, qui est devant les fenêtres. Il s’était mis alors à la chercher et m’avait trouvé un graffiti couleur or qui ne ressemblait en rien à la signature habituelle de Michael. D’ailleurs, en observant le piano, je m’étais demandée si c’était bien celui d’origine.

C’est donc dans cette grande pièce que de nombreux clichés de Michael ont été pris, au cours de ces séjours, souvent aux côtés des personnages Disney.

20200109_211725

20200202_113837

Une très longue table ovale, en bois verni, pouvant accueillir une douzaine d’invités trône au milieu de la salle à manger. Une photo de Michael, avec son fils Prince sur ses genoux, accoudé à cette table avait été prise durant l’année 2000.

20200109_064403

La suite comprend également une petite cuisine aménagée, à gauche de l’entrée. Sur la partie droite, la chambre, dont la vue donne aussi sur le parc, est une pièce chaleureuse avec son lit à baldaquin king size. Une très belle armoire où sont peintes des scènes du dessin animé est le plus beau meuble de cette chambre.

La salle de bains est attenante à la chambre et tout aussi luxueuse que le reste de la suite. Tout en marbre, elle dispose de deux vasques, d’une grande douche, d’une baignoire-jaccuzzi et de grands miroirs. C’est d’ailleurs dans ces miroirs qu’Omer Bhatti, Michael et son fils Prince s’étaient amusés à prendre des photos durant l’année 2000.

20200110_213103

Je n’avais pas résisté pas à faire la même chose ! Un détail m’avait fait sourire : les bouchons des bouteilles de shampooing avaient la forme des oreilles de Mickey. Rien n’est laissé au hasard quand il s’agit du confort des visiteurs.

J’étais repartie de cette visite avec des images plein la tête, celles que je venais de capturer visuellement mais aussi celles, mentales, où j’imaginais Michael, en famille, avec ses amis, dans ce lieu magique.

S’il n’est pas forcément évident de pouvoir visiter cette suite, il est toujours possible de monter au premier étage de l’hôtel Disneyland. Après avoir traversé le couloir, on arrive en bas du Castle Club, ouvert à tous. Levez les yeux et vous pourrez apercevoir les balcons des étages dont celui qui fait face à la Sleeping Beauty Suite (2ème balcon).

20200110_213015

Il est temps maintenant d’entrer dans le parc. N’allez pas trop vite car dès que vous aurez scanné votre ticket d’entrée, un spot #onmjfootsteps vous attend.

Dans le parc

 

PLAN numéro

 

3 – La fenêtre de la Sleeping Beauty Suite

Personnellement, je ne peux m’empêcher de le faire chaque fois que je vais à Disneyland : me retourner vers la baie vitrée de la suite qu’occupait Michael. Je n’ai jamais été présente lors de ses apparitions à ce balcon mais les images sont restées gravées dans ma mémoire, et c’est plus fort que moi dès que j’entre dans le parc.

Sitôt l’entrée franchie, placez-vous au centre, face à l’hôtel, la baie vitrée est celle qui a un balcon. Il n’y a plus qu’à laisser votre imagination faire le reste …

20190706_221601

Passez ensuite sous Main Street Station, la gare principale du train qui fait le tour du parc, vous arrivez alors sur Town Square, l’entrée de Main Street USA, qui recréé une petite ville typique des Etats-Unis du 20ème siècle.

4- Le City Hall

A gauche de Town Square, se trouve le City Hall, un établissement très utile aux visiteurs. Il fait à la fois fonction de bureau d’informations, de réservations ou de "service après-vente" du parc. A moins d’avoir des besoins spécifiques, ce n’est pas pour cela qu’il nous intéresse mais plutôt pour son balcon. En effet, en juin 1992, Michael Jackson et Brett Barnes s’y étaient réfugiés pour pouvoir regarder le passage de la parade tranquillement.

20190706_221625

20200202_150933

5 – Les boutiques de Main Street USA

La présence de Michael Jackson dans le parc réunissait bien sûr les visiteurs et ses déplacements étaient assurés par les gardes du corps. En juin 1992, un cliché montre cette folie devant la plus grande boutique de souvenirs du parc, L’Emporium (5A). Son style victorien très reconnaissable rappelle les grands magasins et de l’Amérique au début du XXème siècle. Si Michael n’a pas vraiment eu le temps de s’y arrêter, peut être y trouverez-vous le souvenir de cette journée.

20200202_113751

En 1994, aux côtés de Lisa Marie, Michael erre dans Main Street illuminée, probablement après la fermeture du parc puisque la rue est déserte. Ils sont photographiés devant Main Street Gazette (5B), un bâtiment attenant à l’Emporium ….

20200202_113646

Photo: google

…. puis au niveau du restaurant Cable Car Bake Shop (5C)

20200116_213605

Au bout de Main Street, Central Plaza est le rond point central qui mène à tous les lands du parc : Discoveryland, Fantasyland, Adventureland et Frontierland.

Pour commencer, direction DISCOVERYLAND, qui se définit comme le pays "des rêves d’avenir des temps passé et présent". Un land du futur, inspiré des génies européens des siècles passés tel que Jules Verne et son univers, où, en son temps Captain Eo a régné.

6- Orbitron, machines volantes

Au milieu de Discoveryland, des petites navettes volantes permettent aux visiteurs de tournoyer autour de globes représentant des planètes. La structure couleur or et bronze a été imaginée selon d’anciens plans de Léonard de Vinci.

En 1992, avec Brett Barnes, Michael monte dans l’une des machines volantes. Chacune d’entre elle est associée à une constellation, celle où Michael était étant le Taureau.

20200202_113549

7- Star Wars Hyperspace Mountain

Si Star Wars est à l’honneur depuis 2017 pour cette attraction, le thème a longtemps été inspiré par l’œuvre de Jules Vernes, De la Terre à la Lune. En 1995 au moment de la visite de Michael, le parcours à sensation se nommait d’ailleurs Space Mountain : De la Terre à la Lune.

A l’époque, les visiteurs étaient donc envoyés dans l’espace pour un voyage, assez chaotique, en direction de la Lune dans un train dont le premier wagon avait bien entendu des allures de navette spatiale.

20200202_113723

Photo: Google

Je n’ai personnellement jamais fait l’attraction. C’est l’une des attractions phares du parc, le temps d’attente est souvent très long et il faut par ailleurs aimer les sensations fortes.

Retour sur vos pas pour rejoindre l’entrée de FANTASYLAND. Ce land regroupe toute la magie des grands classiques Disney : Peter Pan, Pinocchio, Blanche Neige et les sept nains, Alice au pays des merveilles, Dumbo l’éléphant, … ils sont tous là. C’est le royaume où les contes de fées prennent vie. Et à l’entrée du land, trône le château de la princesse Aurore.

8- Le château de la Belle au Bois Dormant

Emblème des parcs Disney à travers le monde, mais jamais identique, (à Orlando et Shangaï, il s’agit du château de Cendrillon), le château est visible à plusieurs kilomètres. Le château de la Belle au Bois Dormant (The Sleeping Beauty Castle) de Disneyland Paris, avec ses seize tourelles, évoque bien sûr le conte du même nom, mais trouve surtout son inspiration dans plusieurs édifices français : les Châteaux de la Loire – château d’Ussé – et le Mont Saint Michel, pour sa forme.

En 1992, en séjour dans le parc, ouvert quelques semaines plus tôt, Michael s’installe sur le talus d’herbe devant le château, entouré de Michael et Minnie, et se prête au jeu des photos.

Si vous ne pourrez pas accéder au talus, vous aurez l’occasion d’immortaliser votre passage dans le parc au pied du château. Un spot à ne pas rater !

20190706_221650

9- It’s A Small World

Rendez-vous ensuite à l’est de Fantasyland, pour une attraction qui vous fera faire une croisière autour du monde. Pendant quelques minutes, à bord de petites barques, les visiteurs voyagent sur les cinq continents et grâce à des poupées découvrent les us et coutumes des pays.

20200202_151211

C’est pour ma part l’attraction que je préfère à Disneyland. Les décors et les couleurs sont superbes et on est vraiment transporté dans un monde magique. Et je ne vous parle même pas de la chanson (que certains trouveront peut être agaçante) que l’on entend tout le long du trajet, qui vous restera en tête à coup sûr mais qui a le don de me redonner le sourire.

En profitant de ces minutes hors du temps, imaginez aussi Michael dans l’une de ces barques, au milieu des touristes, en 1992.

20190715_082858

10- La porte de sortie de la parade

A quelques pas de It’s A Small world, repérez la porte de sortie de la parade. Ornée de figures géométriques colorées, Michael y avait été pris en photo, probablement suite à une de ses visites en backstage aux personnages Disney, en 1999.

20200105_102353

11- Au chalet de la Marionnette

Le nom ne vous dira peut être rien (à moi non plus d’ailleurs, j’ai du le chercher sur le plan du parc) car il ne s’agit pas d’une attraction mais d’un restaurant. L’un des plus grands du parc en termes de capacité d’accueil. Situé juste à côté de l’attraction de Pinocchio, l’architecture de ses petites maisons rappelle celles du dessin animé de Walt Disney.

Une photo de Michael prise devant l’une de ces maisonnettes avait été prise en 1992, au hasard des déambulations du chanteur dans le parc qui ce jour-là avait testé plusieurs attractions.

20200105_102318

Le restaurant est situé à cheval entre Fantasyland et Adventureland. Vous pourrez donc accéder au land des explorateurs et des aventuriers après ce spot #onmjfootsteps

12- L’entrée d’Adventureland

Je vous conseillerai toutefois de rejoindre l’accès principal d' ADVENTURELAND, une porte à gauche du château. Une belle arcade en mosaïque marque l’entrée de la forteresse Adventureland Bazaar qui recréé une ville orientale, probablement celle de dessin animé Aladin et plonge les visiteurs au milieu des contes des Mille et Une Nuits. Un petit détour par le passage enchanté d’Aladin pour une photo #onmjfootsteps !

20200202_113705

13- Adventure Isle

Inspirée au départ de l’attraction Tom Sawyer Island du Disneyland original (Anaheim), l’attraction a depuis été modifiée et s’articule autour de l’univers des pirates et les films de Peter Pan et de l’Ile au trésor viennent bien entendu à l’esprit lorsqu’on se retrouve face au beau galion qui n’est autre que celui du Capitaine Crochet. Impossible d’éviter non plus Skull Rock, le rocher en forme de crâne.

Lors de sa visite en 1992, l’admirateur de Peter Pan qu’est Michael Jackson n’a pas échappé à l’attraction qui n’est autre qu’un parcours à pied aux décors presque réels. Il a ainsi été photographié sur le pont qui relie Skull Rock au bateau pirate.

20200202_113456

Franchissez ensuite les portes de FRONTIERLAND et partez à la conquête de l’Ouest, sur les traces des pionniers. Retour au 19ème siècle, au sein de la petite ville minière de Thunder Mesa, où des gisements d’or avaient été découverts, en 1860, au sein de la montagne du grand tonnerre.

14- Big Thunder Mountain

L’attraction, de type montagnes russes, s’inspire justement des grands parcs de l’Ouest américain et est basée sur le thème des mines d’or au Far West. Cette version Disney du train de la mine permet aux visiteurs de découvrir la mine abandonnée de Thunder Mesa, entourée du lac du parc, à bord d’un train lancé à pleine vitesse.

Cette autre attraction phare du parc attire énormément de monde, comme elle a attiré Michael Jackson et Brett Barnes en 1992, et les temps d’attente pour un visiteur lambda sont très souvent importants. Il est toutefois possible de voir passer (rapidement) le train emprunté par Michael depuis le Thunder Mesa Riverboat Landing, le quai où les visiteurs embarquent pour une croisière sur le lac en bateau à vapeur.

20200202_113812

15- Phantom Manor

Si la maison hantée du parc n’est pas sans rappeler celle du film d’Alfred Hitchcock dans Psychose, l’histoire imaginée par Disney est celle d’une famille maudite, les Ravenswood, qui hante désormais la maison délabrée et que les visiteurs découvrent au cours d’un parcours à bord de wagonnets et de décors (loin d’être) effrayants. Le manoir d’Henry Ravenswood fait face à la mine de Thunder Mesa dont il était le propriétaire.

Autre attraction importante du parc, à ne pas manquer, elle a naturellement attiré Michael Jackson en 1992. 

20200202_113626

Finir la journée avec un dîner spectacle

La journée touche à sa fin, et vous n’avez pas envie de quitter la magie de Disney ? Rendez-vous alors à l’entrée de Disney Village, près du cinéma Gaumont Pathé. Vous allez pouvoir assister au spectacle phare du Disney Village, joué deux fois par soir, du vendredi au mardi et dîner en même temps.

16- Buffalo Bill’s Wild West Show

Ou La Légende de Buffalo Bill. Le spectacle, qui a vu le jour en même temps que l’ouverture de Disneyland en 1992, évoque, de façon romancée, l’histoire de l’Ouest Américain. Les nombreux numéros mettent en scène des personnages célèbres, dont bien sûr Buffalo Bill, mais aussi Sitting Bull ou Annie Oakley. Une heure trente de spectacle dans un théâtre qui permet d’accueillir à chaque représentation (18h30 et 21h30) jusqu’à 2000 personnes.
Un succès qui ne se dément toujours pas aujourd’hui et que Michael Jackson a été parmi les premiers à découvrir lors de sa venue dans le parc en 1992.

20200202_161441

 Photo: google

(Attention, le prix du spectacle n’est pas compris dans le prix d’entrée du parc. A réserver, de préférence)

Ce programme n’est bien sûr pas du tout exhaustif (comme tous ceux que je propose) mais il permet de faire le tour du parc, en découvrant quelques unes des attractions les plus emblématiques.  Il en existe bien d’autres (que Michael a peut être même testées sans que nous le sachions) et à vous ensuite d’adapter cet itinéraire en fonction de vos goûts, de vos envies et surtout en fonction de la fréquentation du parc et des temps d’attente aux attractions. Vous pourrez le constater, les jours de fortes affluences, vous passerez beaucoup de temps dans les files d’attente et il faudra être patient et/ou prioriser vos attractions préférées.

Bon séjour à Disneyland #onmjfootsteps!

Sources: chroniquedisney.fr / hellodisneyland.com

Sauf mention contraire, précisée sous le cliché, toutes les photos des lieux Disney sont mes photos.