Dès les années 1970, le nom de Michael Jackson apparaît dans les bandes originales de films. On pense bien sûr à Ben, le film de 1972 qui inspira la chanson du même nom. Mais le nom des Jackson 5 et de leur leader a aussi été associé à une comédie musicale cette même année.

Le 23 octobre 1972, sur les planches de l’Imperial Theater de New York, est lancée la comédie musicale Pippin, inspirée du livre de Roger O. Hirson.

téléchargement  c1c1c4d4c978664714ecfbd65fb096d4

Pippin, autrement dit Pépin le Bossu, c’est l’histoire musicale du premier fils de Charlemagne, loin des configurations historiques – on est même dans un passé très fictif, à la recherche de son bonheur, d’un sens à sa vie et d’un épanouissement personnel. Racontée par un Leading Player (sorte de Monsieur Loyal), cette quête va entraîner le jeune prince Pippin dans des batailles sanglantes, des manœuvres politiques et des aventures amoureuses.

téléchargement (1) téléchargement (2)

Sous la direction musicale de Stephen Schwartz, mis en scène et chorégraphié par Bob Fosse, Pippin est un succès immédiat à Broadway (elle a remporté 5 Tony Awards et 4 Drama Desk Awards, des récompenses théâtrales). 1944 performances seront livrées jusqu’en juin 1977 et dès 1973, elle sera jouée au Her Majesty's Theatre du West End londonien. Elle a également été reprise depuis le début des années 2000, aux Etats-Unis et à Londres.

Un vinyle de la bande originale sort également décembre 1972, avec les titres interprétés sur scène lors des performances des 7, 9 et 10 novembre 1972.

Cover BACK

GATEFOLD

Quel est donc le lien avec Michael Jackson, vous demandez-vous ?

La Motown. C’est en effet le label des Jackson 5 qui finance, avec sa filiale Jobete (qui appartient aussi à Berry Gordy), une grande partie du show Pippin et qui produiront la bande originale. En échange de cet investissement, Motown reçoit l’autorisation de faire enregistrer des titres aux protégés de son label.

Ainsi en octobre 1972, quasiment en même temps que le lancement de la comédie musicale, sort le single Corner of The Sky, une reprise par les Jackson 5 du deuxième titre interprété sur scène par Pippin, joué par John Rubinstein. Le titre paraîtra quelques mois plus tard, en mars 1973, sur le sixième album studio des frères Jackson, Skywriter. Devenu un succès (il atteint la 18ème place du Billboard Hot 100), il permet de grossir les ventes de billets du spectacle, malgré la colère de Stephen Schwartz en voyant les paroles légèrement modifiées ("Children fit in the snow" est devenu "Children sit in the show" dans la version des Jackson 5).

En avril 1973, sort Music & Me, le troisième album solo de Michael Jackson chez Motown. On y découvre le titre Morning Glow en 8ème piste (face B). Une autre reprise de Pippin, enregistrée par le jeune Michael qui ne sortira en single qu’en Australie et surtout en Grande-Bretagne (avec My Girl en face B), au moment même où la comédie musicale arrive à Londres. Ce ne sera pourtant pas le succès attendu.

MORNING+GLOW

Une note glissée dans le 45 tours promo britannique rappelle d’ailleurs le lien avec Pippin : "Après Ben, le titre devenu le plus grand succès de Michael dans le monde, voici un morceau extrait du spectacle à succès de Broadway, Pippin. Le show a déjà permis aux Jackson 5 de vendre près d’un million d’exemplaires de leur titre Corner of The Sky aux Etats-Unis et celui-ci a le même potentiel. Michael délivre, comme toujours, un style incroyablement subtile, et développe son propre style vocal. Il s’approprie cette chanson de Stephen Schwartz avec le genre d’énergie qui fait le succès d’un spectacle […]"

96516037_1142631629403243_8223738585057067008_n

INSERT-7-MORNING-GLOW

Motown fera enregistrer un troisième titre, I Guess I’ll Miss The Man, cette fois-ci aux Supremes (sans Diana Ross). En 1972, la reprise parait sur l’album The Supremes Produced and Arranged by Jimmy Webb et atteindra la 85ème place du Billboard Hot 100 en tant que single.

En 2000, une nouvelle version de la bande originale de la comédie musicale est publiée en CD. Elle reprend les titres interprétés par le casting original de 1972 avec trois titres bonus, les titres chantés par les Jackson 5, Michael Jackson et les Supremes. Le livret du CD contient toutefois une erreur, indiquant que Corner of The Sky est extraite de l’album Lookin’ Through The Windows!

100045473_692397771555306_5937891904191463424_n 99131960_304066147419115_6211052352498040832_n

99426516_187944445728208_2943207634724978688_n 99413774_290241428650913_7754176996065673216_n

 

1 2

3 4

5 6

Avis aux collectionneurs : Un CD à posséder donc !

L'histoire ne dit pas si les frères Jackson ont vu la comédie musicale à New York ou même si le jeune Michael a rencontré Bob Fosse, dont on sait qu'il a été une inspiration pour lui en matière de danse.

Sources : Livre Michael Jackson La Totale, Richard Lecocq & François Allard / François Allard’s Vault ( 😊 ) Merci à François pour son aide dans les recherches et pour les photos / themichaeljacksonarchives.com